Libérez-vous des GAFAM : Les meilleures alternatives éthiques

Aujourd’hui, il est devenu presque impossible d’échapper à l’emprise des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft). Ces géants de la tech ont réussi à transformer notre façon de communiquer, de travailler, de consommer et de nous divertir. Leurs produits et services, souvent « gratuits » et intuitifs, ont su s’imposer dans notre quotidien pour répondre à nos besoins les plus courants.

Mais cette omniprésence a un prix : celui de notre vie privée. Eh oui, car comme le dit l’adage : « Si c’est gratuit, c’est vous le produit ! ». En effet, pour nous fournir des services toujours plus personnalisés, les GAFAM n’hésitent pas à collecter massivement nos données personnelles : nos recherches, nos achats, nos déplacements, nos interactions sociales… Chaque clic, chaque like, chaque requête est minutieusement analysée pour dresser notre profil de consommateur et nous bombarder de publicités ciblées ou de services qui pourraient nous satisfaire. Nous sommes ainsi devenus, souvent à notre insu, le produit de ces entreprises qui monétisent nos informations les plus intimes auprès d’annonceurs et de partenaires commerciaux.

Toutefois, face à cette surveillance généralisée, vous faites peut-être partie de ces utilisateurs qui cherchent à reprendre le contrôle sur leur vie numérique. Et bien, la bonne nouvelle, c’est que des alternatives existent pour se libérer de l’emprise des GAFAM ! Des outils libres, éthiques et respectueux de la vie privée émergent dans tous les domaines, portés par des communautés engagées qui croient en un Internet plus décentralisé et transparent.

Des moteurs de recherche aux messageries en passant par le stockage en ligne et les réseaux sociaux, ces solutions alternatives prouvent qu’il est possible de profiter des avantages du numérique sans sacrifier sa vie privée sur l’autel du profilage publicitaire. Mieux : en adoptant ces outils, on participe à construire un écosystème numérique plus sain, diversifié et résilient.

Alors prêt à sauter le pas et à vous libérer des GAFAM ? Dans cet article, nous passerons en revue les meilleures alternatives éthiques aux services les plus populaires des GAFAM. De quoi vous aider à reprendre le pouvoir sur vos données et votre identité numérique, sans rien sacrifier de vos usages !

📧 Messagerie : Dites adieu à Gmail et Cie

Le marché de la messagerie en ligne est largement dominé par les services des GAFAM, comme Gmail, Outlook ou iCloud Mail. Si ces plateformes offrent de nombreuses fonctionnalités pratiques, elles soulèvent aussi des inquiétudes quant à la confidentialité des échanges et à l’exploitation des données personnelles à des fins publicitaires.

Pour communiquer en toute sérénité, rien ne vaut une messagerie sécurisée et respectueuse de la vie privée. Voici deux alternatives de choix :

  1. Proton Mail : Développé par les créateurs de Proton VPN, Proton Mail est un service de messagerie chiffré de bout en bout, garantissant que seuls l’expéditeur et le destinataire peuvent lire le contenu des e-mails. Basé en Suisse, Proton Mail ne collecte aucune donnée personnelle et ne traque pas ses utilisateurs. Son code source est open source et audité régulièrement. L’offre gratuite propose 1 Go de stockage.
  2. Tutanota : Autre acteur majeur de la messagerie sécurisée, Tutanota mise sur un chiffrement de bout en bout automatique de tous les e-mails et pièces jointes. La plateforme propose également un carnet d’adresses chiffré et un calendrier intégré. Son code source est open source et l’entreprise s’engage à ne jamais exploiter les données de ses utilisateurs à des fins commerciales. L’offre gratuite inclut 1 Go de stockage.
  3. Ik.me : Outre Proton Mail et Tutanota, il existe d’autres services de messagerie sécurisée qui méritent votre attention. C’est notamment le cas d’Infomaniak Mail (Ik.me), une solution développée par l’hébergeur suisse Infomaniak. Comme ses concurrents, Ik.me propose un chiffrement de bout en bout des emails, une politique de confidentialité stricte et un stockage des données en Suisse. Avec 20 Go de stockage en version gratuite, c’est une option intéressante pour ceux qui cherchent une alternative européenne à Gmail.

En passant à une messagerie sécurisée comme Proton Mail, Tutanota ou Infomaniak Mail, vous reprenez le contrôle sur le contenu de vos échanges et protégez activement votre vie privée en ligne.

À lire : 👉 Créer une adresse e-mail gratuite respectueuse de la vie privée

Google Chrome et Microsoft Edge font incontestablement partie des navigateurs web les plus populaires au monde. S’ils offrent une expérience de navigation fluide et de nombreuses extensions, ils sont aussi pointés du doigt pour leur collecte intensive de données utilisateurs et leur manque de respect de la vie privée.

Pour une navigation plus sereine et confidentielle, tournez-vous vers ces alternatives éthiques :

  1. Firefox : Développé par la Fondation Mozilla à but non lucratif, Firefox est un navigateur open source qui met l’accent sur la protection de la vie privée. Il intègre de nombreuses fonctionnalités anti-pistage et propose des options avancées pour contrôler ses données. Rapide, personnalisable et riche en extensions, Firefox est une alternative de choix à Chrome.
  2. Brave : Lancé par le co-fondateur de Mozilla, Brave est un navigateur open source axé sur la confidentialité et la sécurité. Il bloque par défaut les trackers publicitaires, les scripts malveillants et les cookies tiers. Brave propose aussi un système de rémunération des créateurs de contenu respectueux de la vie privée des utilisateurs. Un choix idéal pour une navigation sans trace.
  3. Tor Browser : Pour ceux qui cherchent l’anonymat absolu, Tor Browser est la solution ultime. Basé sur Firefox, ce navigateur achemine votre trafic via le réseau Tor, rendant très difficile le traçage de votre activité en ligne. À réserver pour les utilisations les plus sensibles, car la navigation via Tor est plus lente qu’avec un navigateur classique.

En optant pour un navigateur éthique comme Firefox, Brave ou Tor Browser, vous pouvez profiter du meilleur du Web sans compromettre votre vie privée numérique.

À lire : 👉 Les meilleurs navigateurs web pour protéger votre vie privée

🔍 Moteurs de recherche : Des alternatives qui ne vous espionnent pas

Le moteur de recherche est sans doute le service numérique le plus utilisé au quotidien. Google et Bing dominent largement ce marché, mais leurs modèles économiques basés sur la publicité ciblée impliquent une collecte massive de données sur les requêtes, les clics et la localisation des utilisateurs.

Pour des recherches plus confidentielles et neutres, pensez à utiliser un moteur alternatif comme :

  1. DuckDuckGo : Lancé en 2008, DuckDuckGo est devenu le moteur de recherche de référence pour tous ceux qui cherchent à échapper au pistage publicitaire. Il ne collecte aucune donnée personnelle, n’enregistre pas l’historique des recherches et affiche les mêmes résultats pour une requête donnée, quel que soit le profil de l’utilisateur. Simple, efficace et respectueux de la vie privée.
  2. Qwant : Développé en France, Qwant est un moteur de recherche qui mise sur la protection des données et la neutralité des résultats. Il n’utilise pas de cookies traceurs, ne collecte pas d’informations personnelles et n’enregistre pas les historiques de recherche. Qwant propose aussi des résultats en provenance de sources spécialisées (actualités, réseaux sociaux, vidéos) pour une vue d’ensemble sur chaque requête.
  3. Ecosia : Si vous cherchez à allier recherche en ligne et engagement écologique, Ecosia est fait pour vous. Ce moteur de recherche allemand reverse 80% de ses bénéfices publicitaires à des projets de reforestation. Neutre et respectueux des données utilisateurs, Ecosia plante environ un arbre tous les 45 requêtes. Une façon originale de donner du sens à vos recherches quotidiennes !

En changeant de moteur de recherche pour DuckDuckGo, Qwant ou Ecosia, vous pouvez chercher des informations en ligne sans craindre pour votre vie privée ou alimenter le modèle publicitaire de Google.

À lire : 👉 ThinkAny : un nouveau moteur de recherche alimenté par l’IA

🖥️ Bureautique : La productivité sans le pistage

La suite Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint) est la référence incontournable pour la bureautique. Mais son modèle économique basé sur l’abonnement et sa proximité avec l’écosystème Cloud de Microsoft (OneDrive, Teams, etc.) soulèvent des questions sur la confidentialité des documents produits.

Pour une productivité sans compromis sur vos données, pensez aux alternatives libres et open source comme :

  1. LibreOffice : Véritable couteau suisse de la bureautique, LibreOffice propose tous les outils dont vous avez besoin : traitement de texte (Writer), tableur (Calc), présentations (Impress), dessin vectoriel (Draw), bases de données (Base) et éditeur de formules (Math). Compatible avec les formats Microsoft Office, LibreOffice est gratuit, personnalisable et ne collecte aucune donnée utilisateur. Un incontournable !
  2. CryptPad : Pour ceux qui ont besoin de travailler à plusieurs sur des documents, CryptPad est la solution idéale. Cette suite bureautique en ligne propose des fonctionnalités collaboratives avancées (édition simultanée, chat intégré) tout en garantissant la confidentialité des données. Vous pouvez l’installer sur votre propre serveur ou utiliser une instance hébergée par un prestataire de confiance.
  3. Framasoft : Pour des besoins plus ponctuels, la suite en ligne de Framasoft propose une série d’outils collaboratifs éthiques et respectueux de la vie privée : traitement de texte (Framapad), tableur (Framacalc), sondages (Framadate), cartes mentales (Framindmap), etc. Le tout gratuitement et sans création de compte. Idéal pour les petits projets !

En adoptant une suite bureautique libre et éthique comme LibreOffice, CryptPad ou Framasoft, vous pouvez travailler efficacement sans compromettre la confidentialité de vos documents.

À lire : 👉 Les meilleures suites bureautiques gratuites

💾 Stockage et sauvegarde en ligne : Vos données en sécurité

Pour stocker et synchroniser vos fichiers entre vos différents appareils, difficile d’échapper aux services de cloud grand public comme Google Drive, OneDrive ou iCloud. Mais en confiant vos données les plus précieuses à ces plateformes, vous prenez le risque qu’elles soient analysées, exploitées à votre insu voire piratées en cas de faille de sécurité.

Heureusement, il existe des alternatives respectueuses de votre vie privée pour le stockage en ligne :

  1. Proton Drive : Développé par les créateurs de Proton Mail, Proton Drive est un service de stockage cloud sécurisé et chiffré de bout en bout. Basé en Suisse, Proton Drive garantit une confidentialité maximale grâce à son chiffrement « zéro accès » : même les employés de Proton ne peuvent pas lire vos fichiers. L’offre gratuite inclut 5 Go d’espace de stockage, avec des options payantes jusqu’à 3 To.
  2. kDrive : Autre solution européenne, kDrive est le service de stockage en ligne de l’hébergeur suisse Infomaniak. Il mise sur la simplicité d’utilisation et la synchronisation multi-appareils, tout en garantissant un haut niveau de sécurité et de confidentialité (serveurs basés en Suisse, chiffrement des données, conformité RGPD). kDrive offre généreusement 15 Go d’espace gratuit, extensible jusqu’à 6 To avec les offres payantes.
  3. Nextcloud : Véritable couteau suisse de l’auto-hébergement, Nextcloud est un logiciel open source qui vous permet de créer votre propre serveur de stockage, synchronisation et partage de fichiers. Vous gardez ainsi le contrôle total sur vos données, tout en profitant de fonctionnalités avancées comme l’édition collaborative de documents, le calendrier et les contacts partagés, la visioconférence intégrée, etc.

En optant pour un service de cloud éthique comme Proton Drive, kDrive ou Nextcloud, vous pouvez stocker et synchroniser vos fichiers en toute tranquillité, sans craindre pour la confidentialité de vos données.

Autres alternatives : MEGA et Cozy

🎬 Vidéos en ligne : Au-delà de YouTube

Avec plus de 2,5 milliards d’utilisateurs mensuels, YouTube est de loin la plateforme de partage de vidéos la plus populaire au monde. Mais son appartenance à Google et son modèle économique basé sur la publicité ciblée posent question quant au respect de la vie privée des utilisateurs et des créateurs.

Pour regarder et partager des vidéos sans être pisté, pensez aux alternatives éthiques comme :

  1. PeerTube : Développé par Framasoft, PeerTube est une plateforme de vidéos décentralisée et open source. Chacun peut héberger sa propre instance PeerTube et partager ses vidéos, qui seront alors accessibles depuis n’importe quelle autre instance. PeerTube ne collecte pas de données personnelles et n’impose pas de publicité. Les créateurs peuvent être rémunérés directement par les spectateurs via des dons.
  2. Odysee : Lancé par l’équipe derrière le protocole LBRY, Odysee est une plateforme de partage vidéo qui mise sur la décentralisation et la liberté d’expression. Les vidéos sont stockées de manière distribuée sur un réseau pair-à-pair, ce qui les rend résistantes à la censure. Odysee ne collecte pas de données personnelles et permet aux créateurs d’être rémunérés en cryptomonnaie (LBC) en fonction de l’engagement généré par leurs vidéos.
  3. FreeTube : Plutôt qu’une plateforme à part entière, FreeTube est une application de bureau open source qui permet de regarder des vidéos YouTube de manière privée et sécurisée. Grâce à FreeTube, vous pouvez profiter des contenus de YouTube sans être pisté par les trackers publicitaires, sans recommandations biaisées et sans publicité. L’application propose aussi des fonctionnalités avancées comme les abonnements locaux, les listes de lecture et le mode audio uniquement.

En utilisant une plateforme vidéo alternative comme PeerTube ou Odysee, ou un client YouTube respectueux de la vie privée comme FreeTube, vous pouvez profiter des vidéos en ligne sans compromettre votre confidentialité numérique.

🗺️ Cartographie en ligne : Des alternatives libres et collaboratives

Pour chercher une adresse ou planifier un itinéraire, la plupart d’entre nous se tournent instinctivement vers Google Maps ou Apple Plans. Mais ces services de cartographie propriétaires collectent de nombreuses données sur nos déplacements et nos recherches, qui peuvent ensuite être exploitées à des fins commerciales.

Pour une navigation plus respectueuse de votre vie privée, pensez aux alternatives libres et collaboratives comme :

  1. OpenStreetMap : Souvent qualifié de « Wikipédia de la cartographie », OpenStreetMap est un projet collaboratif visant à créer une carte du monde libre et modifiable par tous. Les données cartographiques sont collectées par des millions de contributeurs bénévoles et peuvent être réutilisées librement. De nombreuses applications mobiles comme OsmAnd ou Maps.me se basent sur OpenStreetMap pour proposer une navigation sans trackers.
  2. Transportr : Pour vos déplacements en transports en commun, Transportr est l’application qu’il vous faut. Ce planificateur de trajets open source utilise les données des opérateurs de transport pour vous proposer les meilleurs itinéraires en temps réel. Transportr ne collecte aucune donnée utilisateur et fonctionne entièrement hors ligne une fois les données de votre région téléchargées.

En utilisant une solution de cartographie libre comme OpenStreetMap ou Transportr, vous pouvez vous déplacer en toute sérénité sans laisser de traces numériques derrière vous.

📹 Visioconférence : Des solutions sécurisées pour échanger à distance

Avec la généralisation du télétravail et des réunions à distance, les outils de visioconférence comme Zoom, Google Meet ou Microsoft Teams sont devenus incontournables. Mais ces plateformes propriétaires ont aussi fait l’objet de nombreuses critiques quant à leur sécurité et leur respect de la vie privée des utilisateurs.

Pour des échanges vidéo confidentiels et sécurisés, privilégiez des alternatives libres et chiffrées comme :

  1. Jitsi Meet : Développé par la communauté open source, Jitsi Meet est une solution de visioconférence chiffrée de bout en bout, ne nécessitant aucune installation ni création de compte. Il suffit de se rendre sur le site web et de créer une « room » pour démarrer une réunion. Jitsi Meet supporte jusqu’à 75 participants et propose des fonctionnalités comme le partage d’écran, l’enregistrement et les sous-titres en direct.
  2. kMeet : Développé par l’hébergeur suisse Infomaniak, kMeet est une solution de visioconférence sécurisée et facile d’utilisation. Les communications sont chiffrées de bout en bout et les serveurs sont basés en Suisse, garantissant une confidentialité optimale. kMeet ne nécessite aucun compte et propose des fonctionnalités comme le dessin sur écran, le partage d’écran et l’enregistrement des réunions dans kDrive. Aucune limite sur le nombre de participants.
  3. Briefing : Conçu pour les utilisateurs soucieux de leur confidentialité, Briefing est un outil de visioconférence chiffré de bout en bout, sécurisé et open source. C’est une application web libre d’accès qui permet d’effectuer des appels vidéo et audio de manière anonyme et confidentielle. Toutes les données sont chiffrées côté client grâce à la technologie WebRTC, ce qui signifie que même les serveurs de Briefing n’ont pas accès au contenu de vos échanges. Briefing ne nécessite aucun compte ni donnée personnelle.

En utilisant une solution de visioconférence sécurisée comme Jitsi Meet, kMeet ou Briefing, vous pouvez échanger sereinement avec vos collègues, amis ou clients sans compromettre votre vie privée.

💬 Messagerie instantanée : Gardez le contrôle sur vos conversations

Les applications de messagerie instantanée comme WhatsApp, Facebook Messenger ou Skype sont très pratiques pour rester en contact avec ses proches. Mais leur appartenance à de grands groupes comme Facebook ou Microsoft et leur collecte de métadonnées (contacts, horaires, fréquence des échanges) peuvent nuire à la confidentialité des conversations.

Pour échanger en toute tranquillité, préférez des applications de messagerie chiffrées et open source comme :

  1. Signal : Plébiscitée par les défenseurs de la vie privée, Signal est une application de messagerie chiffrée de bout en bout sur téléphone et ordinateur. Elle permet d’échanger des messages texte, des images, des vidéos et des documents sans qu’ils puissent être interceptés. Signal collecte un minimum de métadonnées et son code est open source. L’application est gratuite et ne contient aucune publicité.
  2. Threema : Développée en Suisse, Threema est une application de messagerie chiffrée de bout en bout qui va encore plus loin que Signal dans la protection des données. Elle ne nécessite aucun numéro de téléphone ni email pour créer un compte : seul un identifiant aléatoire est généré. Threema ne collecte aucune métadonnée et permet de vérifier manuellement les identités de ses contacts. L’application est payante (5,99€) mais garantit un haut niveau de confidentialité.
  3. Telegram : Populaire auprès d’un large public, Telegram permet de créer des groupes de discussion chiffrés. Les utilisateurs peuvent s’inscrire et échanger avec des contacts individuellement ou en groupe. Telegram gère les messages texte, la voix, la vidéo et le partage de fichiers. Le client Telegram est disponible sur de nombreuses plateformes et est respectueux de la vie privée, bien que le service soit centralisé.

En adoptant une application de messagerie sécurisée comme Signal, Threema ou Telegram, vous pouvez discuter librement sans craindre que vos échanges soient interceptés ou exploités à votre insu.

📟 Traduction en ligne : Des alternatives pour préserver vos données

Les outils de traduction en ligne comme Google Traduction ou Bing Translator sont très pratiques pour comprendre un texte dans une langue étrangère ou communiquer avec un correspondant. Mais en copiant-collant vos données dans ces services, vous leur donnez accès à des informations potentiellement sensibles qui pourront être analysées et exploitées.

Pour des traductions en ligne plus respectueuses de votre vie privée, pensez aux alternatives suivantes :

  1. Apertium : Développé par une communauté de bénévoles, Apertium est une plateforme de traduction automatique open source basée sur des règles linguistiques. Elle propose une cinquantaine de langues et peut être utilisée directement en ligne, sans installation ni création de compte. Apertium ne collecte aucune donnée utilisateur et peut même être installé localement pour une utilisation hors-ligne.
  2. DeepL : Bien que propriétaire, DeepL se distingue par la qualité de ses traductions basées sur l’intelligence artificielle et son respect de la confidentialité. Les textes soumis à DeepL sont chiffrés avant d’être envoyés aux serveurs et automatiquement supprimés après la traduction. DeepL propose gratuitement une dizaine de langues européennes et ne nécessite pas de compte utilisateur.
  3. LibreTranslate : Pour une solution auto-hébergée, LibreTranslate est un logiciel open source de traduction automatique que vous pouvez installer sur votre propre serveur. Il supporte une centaine de langues et propose une API pour intégrer la traduction dans vos propres applications. En hébergeant vous-même LibreTranslate, vous gardez le contrôle total sur les données soumises à la traduction.

En utilisant un outil de traduction éthique comme Apertium, DeepL ou LibreTranslate, vous pouvez comprendre et vous faire comprendre sans sacrifier votre vie privée.

🔑 Gestionnaire de mots de passe : Reprenez le contrôle sur vos identifiants

Avec la multiplication des services en ligne, il devient difficile de gérer ses mots de passe de manière sécurisée. Et puis les gestionnaires de mots de passe de Google et Microsoft intégrés dans leurs navigateurs ne sont pas des plus pratiques.

Pour gérer vos mots de passe de manière sûre et éthique, voici quelques alternatives open source :

  1. Bitwarden : Plébiscité par la communauté open source, Bitwarden est un gestionnaire de mots de passe gratuit et sécurisé. Vos identifiants sont chiffrés localement avant d’être synchronisés sur les serveurs de Bitwarden, qui ne peuvent pas y accéder. L’application propose aussi la génération de mots de passe forts, l’auto-remplissage et la vérification d’exposition. Vous pouvez l’utiliser gratuitement ou opter pour la version premium auto-hébergée.
  2. KeePass : Si vous préférez garder vos mots de passe en local, KeePass est la solution incontournable. Ce gestionnaire open source stocke vos identifiants chiffrés dans un fichier que vous pouvez sauvegarder sur une clé USB ou un cloud chiffré comme Nextcloud. Des plugins permettent de synchroniser la base KeePass entre plusieurs appareils. L’application est gratuite et fonctionne sous Windows, Linux, macOS, iOS et Android.
  3. Proton Pass : Proposé par les créateurs de Proton Mail, Proton Pass est un gestionnaire de mots de passe chiffré de bout en bout. Vos données sont sécurisées par le chiffrement et peuvent être synchronisées via le cloud. L’application intègre un générateur de mots de passe robustes et permet l’authentification multifacteurs. Des extensions pour navigateurs et des applications mobiles sont disponibles. Proton Pass est gratuit avec un plan payant proposant plus de fonctionnalités.

En adoptant un gestionnaire de mots de passe éthique comme Bitwarden, KeePass ou Proton Pass, vous pouvez naviguer sur le web en toute sécurité sans dépendre d’un service propriétaire qui pourrait compromettre vos identifiants.

📈 Statistiques web : Mesurez votre audience dans le respect des visiteurs

Les outils de mesure d’audience comme Google Analytics sont devenus incontournables pour analyser le trafic d’un site web et optimiser son contenu. Mais ces trackers collectent de nombreuses données sur les internautes (localisation, habitudes de navigation, type d’appareil…) qui peuvent être exploitées à leur insu.

Pour des statistiques web plus respectueuses, voici quelques alternatives éthiques :

  1. Matomo (anciennement Piwik) : Lancé en 2007, Matomo est le leader des solutions de web analytique open source. Il propose toutes les fonctionnalités de Google Analytics (suivi des pages vues, des sources de trafic, des mots-clés…) sans collecter de données personnelles. Matomo peut être installé sur votre propre serveur ou utilisé en mode cloud pour plus de simplicité. Le logiciel est gratuit et propose des plugins pour le marketing et le e-commerce.
  2. Plausible : Développé en 2018, Plausible est une alternative légère et respectueuse de la vie privée à Google Analytics. Il se concentre sur les métriques essentielles (pages vues, sources, pays, appareils) sans utiliser de cookies ni collecter de données personnelles. Plausible est open source et propose une formule cloud à partir de 6€/mois, avec un essai gratuit de 30 jours.
  3. GoatCounter : Pour les sites à faible/moyen trafic, GoatCounter est un outil d’analytique web minimaliste et respectueux de la vie privée. Il ne collecte que les données essentielles (pages vues, référents, navigateurs) et peut être auto-hébergé gratuitement. GoatCounter ne nécessite pas de cookie et son script pèse moins de 4 Ko. Idéal pour mesurer sereinement l’audience d’un petit site ou d’un blog.

En utilisant un outil de web analytique éthique comme Matomo, Plausible ou GoatCounter, vous pouvez mesurer l’audience de votre site sans tracker vos visiteurs ni exposer leurs données à des régies tierces comme Google.

🌐 Résolveur DNS : Naviguez en toute discrétion

La résolution DNS est un maillon essentiel du fonctionnement d’Internet : c’est elle qui permet de traduire une adresse web lisible (comme justgeek.fr) en adresse IP exploitable par les machines. La plupart des internautes utilisent les serveurs DNS par défaut de leur fournisseur d’accès, quand ce n’est pas ceux de Google. Mais ce faisant, ils laissent filtrer de nombreuses informations sur les sites qu’ils visitent.

Pour une navigation plus discrète et sécurisée, pensez à utiliser un résolveur DNS alternatif comme :

  1. FDN (French Data Network) : FDN est un fournisseur d’accès à internet français qui propose également un service de résolution DNS respectueux de la vie privée. Leurs serveurs DNS ne conservent aucun log et permettent de naviguer sur internet en toute confidentialité sans tracer ni censurer les requêtes. FDN s’inscrit dans une démarche de décentralisation et d’auto-hébergement des services.
  2. Quad9 : Issu d’un partenariat entre IBM, Packet Clearing House (PCH) et Global Cyber Alliance (GCA), Quad9 est un résolveur DNS public et gratuit qui se focalise sur la sécurité et le respect de la vie privée. En plus de ne conserver aucun log, il bloque l’accès aux sites malveillants en se basant sur des listes noires (malwares, phishing, spams). Quad9 est disponible mondialement via les adresses 9.9.9.9 et 149.112.112.112.
  3. DNS0 : Fondée en 2022, dns0.eu est une association française à but non lucratif qui propose un résolveur DNS récursif gratuit, souverain et respectueux de la vie privée. Ce service garantit une navigation sécurisée en protégeant les utilisateurs contre les sites malveillants, tout en respectant les directives du RGPD pour la protection des données. Avec une infrastructure entièrement basée en Europe, DNS0 s’engage à offrir une solution rapide et fiable pour tous les utilisateurs soucieux de leur sécurité en ligne.

En choisissant un résolveur DNS alternatif comme FDN, Quad9 ou DNS0, vous pouvez échapper à la surveillance de votre FAI ou de Google et naviguer de manière plus responsable sur le web.

🔐 Authentification double facteur (2FA) : Sécurisez vos comptes sans partager vos secrets

L’authentification à double facteur (2FA) est un excellent moyen de protéger ses comptes en ligne, en ajoutant une couche de sécurité supplémentaire à la traditionnelle combinaison identifiant/mot de passe. Mais la plupart des services 2FA reposent sur la réception d’un code soit par SMS (peu sécurisé), soit via une application propriétaire comme Google Authenticator, Microsoft Authenticator ou Authy.

Pour profiter des bienfaits de la double authentification sans confier vos secrets à un tiers, préférez des solutions comme :

  1. 2FAS : Gratuite et open source, cette application d’authentification à deux facteurs est disponible pour Android et iOS et ne requiert ni inscription ni collecte de données personnelles. Toutes vos clés 2FA sont stockées directement sur votre appareil, ce qui garantit une sécurité accrue. L’application offre aussi une interopérabilité sur les navigateurs populaires et permet le remplissage automatique des champs d’authentification à deux facteurs avec des options de sécurisation supplémentaires comme un code PIN ou la biométrie.
  2. Aegis Authenticator : Si vous préférez une application mobile dédiée, Aegis Authenticator est le choix idéal. Ce générateur de code 2FA open source ne nécessite aucune permission sur votre appareil et fonctionne entièrement hors ligne. Vos secrets 2FA sont stockés chiffrés et une sauvegarde chiffrée peut être envoyée automatiquement sur un cloud. Aegis supporte aussi l’import des codes Google Authenticator. Une application sûre et respectueuse de votre vie privée !

En misant sur une solution d’authentification à double facteur comme 2FAS ou Aegis Authenticator, vous pouvez renforcer la sécurité de vos comptes sans compromettre votre vie privée ni dépendre d’un service tiers.

Conclusion

Comme nous venons de le voir, il existe pour chaque service des GAFAM des alternatives libres, éthiques et respectueuses de notre vie privée. De la messagerie au stockage en passant par la bureautique et la cartographie, des solutions existent pour reprendre le contrôle sur nos données et notre vie numérique.

Certes, ces alternatives demandent parfois un léger effort d’adaptation et ne sont pas toujours aussi pratiques ou complètes que les services développés à coups de milliards par les géants de la Tech. Néanmoins, est-ce un prix si élevé à payer quand il en va de nos libertés ? Après tout, nous ne confierions pas les clés de notre domicile au premier venu. Pourquoi le ferions-nous avec les clés de notre vie privée ? 😊

Et vous, quelles alternatives aux GAFAM utilisez-vous déjà ? Partagez-les dans les commentaires pour (peut-être) inspirer d’autres internautes !


Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et abonnez-vous à JustGeek sur Google News pour ne manquer aucun article !

Et si vous souhaitez aller plus loin dans votre soutien, vous pouvez nous offrir un petit café virtuel ☕️. Merci pour votre soutien !

Offrez-nous un café
14 commentaires
  1. Parmi les clients de messagerie, eM Client est très réussi visuellement et très complet en paramétrage ; mais peut-on lui accorder la même confiance qu’à Proton Mail ?
    Et que penser de Vivaldi et Librewolf parmi les navigateurs se targuant de confidentialité ?
    Merci

  2. Bonjour,

    J’ai chargé Infomaniak mail, super ! mais comme toutes les nouvelles boîtes mail on ne peux pas archiver sur disque dur comme avec les fichier.pst d’outlook.exe. avec vous une astuce ?
    Avec mes remerciements,

    Cdt

    Eric

    1. Bonjour Eric,

      Effectivement, ce n’est pas encore possible. Je viens de lire la documentation et il est indiqué : “Infomaniak ne propose pas d’export (de PST par exemple) mais conserve vos e-mails sans limite toute la durée de votre contrat et avec des sauvegardes intégrées.”

  3. Bonjour,

    pour Jitsi Meet sur le site web si vous êtes l’hôte vous ne pouvez plus créer une room aussi simplement qu’avant…maintenant vous devez vous authentifier avec un compte Google Facebook ou Github…par contre les invités ont juste besoin du lien de la room pour pouvoir participer à la réunion sans avoir besoin de s’authentifier avec quoi que ce soit.

    1. Suggestions :

      + Ajouter Threema en messagerie
      + Ajouter Session en messagerie
      + Ajouter Telegram en messagerie
      + Ajouter Briar en messagerie
      + Ajouter Mailbox en mail
      + Ajouter countermail en mail
      + Ajouter OsmAnd en navigation/maps
      + Ajouter Aegis en Double authentification
      + Ajouter Tresorit en cloud

      * Remplacer Keepass par KeepassXC

      – Retirer Cloudfareen DNS
      – Retirer Qwant en moteur

  4. bonjour a tous, je suis étonné de ne pas voir apparaître telegram dans les messageries instantanées … après avoir été adulé, il semble tomber en disgrace depuis qq mois: est il si mauvais ? doit on vraiment migrer vers signal_app ( qui est pourtant américain )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent
SwissTransfer by Infomaniak

SwissTransfer : L’alternative suisse à WeTransfer pour envoyer vos fichiers

Article suivant
Tous les numéros de messagerie vocale (répondeur)

Les numéros de messagerie vocale des opérateurs mobiles en France

À découvrir également