WEB

Cybercriminalité : investir dans les cryptomonnaies en toute sécurité

Pinterest LinkedIn Tumblr

Le marché des cryptomonnaies n’a jamais rencontré autant de succès que ces derniers mois. Le bitcoin a d’ailleurs atteint un record historique en dépassant les 61 742 dollars. Les grandes entreprises comme PayPal, Visa, Tesla ou Mastercard commencent même à considérer ces monnaies digitales comme un moyen de paiement. Le problème : l’explosion du secteur attire les hackers en recherche d’argent facile.

Illustration cybercriminalité

Les cryptomonnaies : un marché en plein essor

L’ouverture d’un compte bitcoin vous rend vulnérable face aux cybercriminels. Le secteur est en ce moment touché par une vague d’actes malveillants. Fausse monnaie, compte piraté, application contrefaite… Tout cela est motivé par une seule récompense : de grosses sommes d’argent facilement accessibles. Le fonctionnement même des crypto-actifs repose sur l’anonymat et reste donc tentant pour les malfaiteurs.
La cybercriminalité déjà présente a été exacerbée par la mise en place du télétravail lors de la crise mondiale liée au coronavirus. On parle même aujourd’hui de crypto-jacking : cette méthode fonctionne via les appareils des particuliers (ordinateurs, smartphones, tablettes ou même des serveurs), sans leur consentement ou sans qu’ils le sachent, pour miner en secret la cryptomonnaie sur le compte d’une victime.

Quels sont les risques ?

Les arnaques passent souvent par des rançongiciels (ou ransomware), des logiciels malveillants qui infectent vos appareils pour extorquer les données personnelles. L’argent obtenu se retrouve bien souvent utilisé sur le darkweb pour :

  • du blanchiment lié au trafic de stupéfiants ;
  • du blanchiment lié au trafic d’armes ;
  • le financement du terrorisme ;
  • pouvoir accéder à du contenu pédopornographique.

Se protéger efficacement contre les attaques : les bonnes pratiques

Le marché des cryptomonnaies étant encore plus opaque que le système financier traditionnel, il est nécessaire de mettre en place quelques mesures pour éviter de se faire avoir :

  • Avant tout investissement, renseignez-vous en détail sur la plateforme ou l’application que vous rejoignez. Celle-ci doit obligatoirement être enregistrée auprès de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) : en cas de doute, n’hésitez pas à contacter AMF Epargne Info Service ;
  • Installez sur Google Chrome et Firefox des extensions de navigateur telles que NoCoin, minerBlock et NoScripts ;
  • Optez pour un antivirus et mettez à jour vos appareils de façon régulière ;
  • Choisissez des mots de passe solides ;
  • Soyez vigilant lors de transfert ou d’ouverture de fichiers inconnus ;
  • Si vous êtes victimes d’un ransomware : ne pas céder à la panique et surtout ne pas céder au chantage en payant ;
  • Si vous êtes victime, rendez-vous en gendarmerie pour porter plainte. Les spécialistes peuvent remonter jusqu’au hacker grâce à des techniques spécifiques.


1 Commentaire

  1. Il existe aussi la cryptomonnaie libre G1, La première cryptomonnaie libre et gratuite au monde.

    Gratuite, Sécurisée, Équitable, Utilisable dans le monde entier et disponible sur toutes les plateformes
    Windows, Android , Mac, Linux …

    hi !

Participer à la discussion