WEB

WhatLeaks : tester l’efficacité de votre VPN

Pinterest LinkedIn Tumblr

Avec les nombreuses fuites de données que l’on découvre chaque jour, les internautes attachent de plus en plus d’importance à la protection de leur vie privée. Et pour protéger au mieux leurs données personnelles sur Internet, certains n’hésitent pas à s’armer d’outils de protection comme par exemple les VPN. Vous savez ces fameux services capables de rediriger tout votre trafic web sur des serveurs distants dispatché aux quatre coins du globe.

L’utilisation d’un VPN (réseau privé virtuel) permet, en théorie, d’anonymiser vos requêtes en ligne et d’empêcher un tiers de les intercepter. En somme, c’est un outil qui peut s’avérer indispensable, notamment si vous vous connectez régulièrement aux réseaux Wi-Fi publics.

Cependant, il convient de noter que tous les services VPN ne sont pas efficaces. Certains VPN peuvent en effet laisser s’échapper des données privées pendant une session de navigation. Pour en avoir le cœur net, il convient alors d’analyser l’efficacité de votre VPN à l’aide d’un service en ligne comme WhatLeaks.

WhatLeaks : tester fiabilité VPN

Vérifier que votre VPN ne comporte pas de fuites avec WhatLeaks

WhatLeaks.com est un site web sur lequel vous pouvez vous rendre pour vérifier l’efficacité de votre VPN. Ce service en ligne est en mesure de vous dresser toutes les informations au sujet de votre connexion et de votre navigateur web.

Grâce à WhatLeaks, vous pouvez donc vérifier votre adresse IP à partir de laquelle vous êtes connecté, et si cette dernière appartient à une liste noire. Vous pouvez également connaître avec une certaine précision la géolocalisation de votre adresse IP. Vérifiez donc qu’il s’agit bien de la localisation de votre VPN.

Par ailleurs, il vous indiquera également si vous êtes connecté via un serveur proxy ou via le réseau TOR. Et enfin, WhatLeaks indique si JavaScript est activé ou non, la version de votre navigateur web et de votre système d’exploitation et les éventuels ports ouverts.

J’ai pour ma part effectué quelques tests avec un VPN gratuit et comme vous pouvez le voir, tout n’est pas rose. Les résultats diffèrent suivant le serveur sur lequel je me suis connecté. On peut par exemple voir que l’adresse IP est blacklistée pour divers abus sur le serveur situé en Bulgarie. Et sur le serveur basé en Pologne, certains ports sont ouverts… Soyons donc prudent !

Comme le précise WhatLeaks, il est d’ailleurs préférable d’utiliser un VPN payant. Attention, cela ne veut pas dire que tous les VPN gratuits ne sont pas fiables. Toutefois, vous aurez plus de chance d’être en « total sécurité » en utilisant un fournisseur VPN payant comme ExpressVPN, NordVPN, ProtonVPN ou encore CyberGhost VPN. À vous de voir !



Participer à la discussion