Comparatif Cloud Gaming : quelle offre choisir ?

Le cloud gaming est en passe de révolutionner le monde des jeux vidéo et ça, les géants de la tech le savent ! Au cours de l’année 2020, la grande communauté des gamers a assisté à l’émergence de plusieurs de ces services. Face à cette offre grandissante, il est difficile de faire le tri. Aujourd’hui, on vous aide à y voir plus clair et à choisir parmi toutes les plateformes de cloud gaming qui existent sur le marché.

Qu’est-ce que le cloud gaming ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, une petite présentation s’impose (surtout pour les néophytes). Le terme « cloud gaming » est sur toutes les lèvres depuis l’année 2020. Les géants de la tech voient en cette technologie l’avenir du jeu vidéo.

D’un point de vue pratique, le cloud gaming s’avère très attrayant pour les joueurs. Il s’agit en effet d’une technologie qui permet de jouer à des jeux vidéo en streaming sur n’importe quel écran. Tout ce qu’il vous faut, c’est une bonne connexion internet. Cela veut dire qu’en optant pour le cloud gaming, vous n’aurez plus à vous ruiner dans l’achat de consoles ou de PC hors de prix.

Quid du fonctionnement du cloud gaming ?

Quand vous utilisez une console pour jouer, votre jeu est exécuté grâce aux processeurs de votre machine. Avec le cloud gaming, c’est complètement différent. Cette fois-ci, l’exécution de vos jeux se fait via les serveurs de votre fournisseur de service.

Le fonctionnement du cloud gaming se fait en trois étapes. Dans un premier temps, le terminal collecte vos actions dans le jeu et les transmet au serveur via votre réseau. Ensuite, le serveur traite les informations, exécute les actions du joueur et retransmet les images grâce au réseau. Celui-ci se charge d’assurer la liaison entre le serveur et le terminal.

C’est cette technologie qui permet maintenant aux joueurs qui ont fait le choix du cloud gaming d’accéder à un vaste catalogue de jeux depuis leur ordinateur, leur tablette ou même leur smartphone.

Quel service de cloud gaming choisir ?

Le cloud gaming se présente comme un business très lucratif. C’est pour cela que depuis quelque temps la plupart des géants de la tech se ruent sur ce marché. Google, Amazon, Microsoft ou encore Sony sont autant de noms qui ont décidé de tenter leur chance dans le cloud gaming. Avec toutes les offres qui existent actuellement, les gamers ne savent plus où donner de la tête.

À travers cet article, on vous propose de découvrir tous ces services afin que vous puissiez vous faire votre propre idée. Prenez des notes et soyez attentif !

NVIDIA GeForce Now

NVIDIA GeForce Now

On ne saurait traiter le sujet du cloud gaming sans parler de GeForce Now, le service lancé en février 2020 par NVIDIA. Cette plateforme se présente comme une référence dans son domaine, car elle dispose de nombreux atouts. GeForce Now séduit par son vaste catalogue de jeux qui pioche dans les boutiques de jeux tels qu’Epic Games Store, Steam et Uplay.

Vous apprécierez le fait qu’il vous offre la possibilité d’accéder à environ 400 jeux déjà optimisés pour GeForce Now. Cela veut dire que vous pouvez faire l’impasse sur le téléchargement et l’installation de ces titres.

Ce service de cloud gaming a l’avantage d’être très accessible. En plus d’être disponible sur les boîtiers NVIDIA Shield, il fonctionne également avec les ordinateurs sous Windows ou macOS, mais aussi avec les smartphones sous Android. Il existe également dans une version web pour les appareils sous iOS (iPhone ou iPad).

GeForce Now convient à tous les budgets. Il est accessible dans une version gratuite et une autre payante. Le seul bémol, c’est que ces offres imposent une durée limitée de jeu aux joueurs. Si vous ne souhaitez pas payer, vous n’aurez accès qu’à une session de jeu d’une heure consécutive. Lorsque ce temps sera écoulé, vous serez mis dans une file d’attente.

L’offre payante est à 27,45 euros pour 6 mois. Cette fois-ci, la limite de vos sessions de jeu s’étend à 6 heures. NVIDIA justifie ce choix en expliquant que les durées imposées s’inscrivent dans les habitudes de jeu des consommateurs. L’avantage de l’abonnement payant est qu’il vous permet de bénéficier de l’affichage RTX.

Sur le plan technique, GeForce Now vous propose un affichage 720p pour un débit de 15 Mb/s. Pour monter à 1080p, il faut un débit minimum de 25 Mb/s.

Google Stadia

Google Stadia

La firme de Mountain View a aussi tenté sa chance dans le cloud gaming avec Google Stadia, lancé le 19 novembre 2020. Ici, Google se distingue par l’accessibilité de son service. En effet, pour jouer via Stadia, il suffit d’avoir un Chromecast Ultra et un Stadia Controller. Ce kit vous reviendra cependant à 129 euros avec 3 mois d’accès inclus.

Le service de Google renouvelle régulièrement son catalogue de jeu. Il a commencé en proposant plusieurs titres incontournables. On citera notamment « Assassin’s Creed Odyssey », « Attack on Titan 2 : Final Battle », « Borderlands 3 », « DOOM » ou encore « Cyberpunk 2077. » La firme de Mountain View a fait savoir que 400 jeux supplémentaires arriveront sur la plateforme d’ici la fin de l’année 2023.

Vous pouvez lancer Stadia sur votre TV, sur votre ordinateur en passant Google Chrome ou sur votre smartphone Android par l’intermédiaire de son application officielle. Il existe dans une version web pour iPhone et iPad.

Au niveau des offres, vous avez le choix entre Stadia Base et Stadia Pro. La première vous donne un accès gratuit au service. Néanmoins, pour jouer, il vous faudra payer. Les prix varient en fonction des jeux. En optant pour cette formule, vous serez limité à une résolution de 1080p.

La deuxième offre affiche un prix de 9,99 euros/mois. Cette fois-ci, vous pourrez jouir d’un affichage en 4K UHD. Avec cet abonnement, des jeux vous seront offerts régulièrement et vous pourrez bénéficier de certaines réductions.

Stadia est accessible avec un débit minimum de 5 Mb/s. Pour jouir d’un affichage en Full HD, vous devrez avoir au moins 15 Mb/s. La 4K, quant à elle, nécessite un débit de plus de 30 Mb/s.

PlayStation Now

PlayStation Now

Sony est un acteur incontournable du monde des jeux vidéo. Il n’est donc pas surprenant de le voir apparaître dans cette liste. Soulignons le fait que le géant nippon est l’un des pionniers de cette technologie. Il a en effet lancé son service de cloud gaming, PlayStation Now, en 2014.

Sony nous déçoit rarement. Et il nous le prouve une fois de plus avec PlayStation Now. Ce service a fait de son catalogue sa force. Aujourd’hui, PlayStation Now met plus de 700 jeux à la disposition des joueurs. Cela lui permet d’entrer dans les bonnes grâces des plus nostalgiques. Il puise en effet dans les titres qui ont fait le succès des PlayStation 2, 3 et 4.

Pour avoir un accès illimité à ces jeux, il faut souscrire à un abonnement mensuel qui est à 9,99 euros/mois. Vous pouvez notamment bénéficier d’une période d’essai gratuite de sept jours. Il est à noter que le service de Sony n’est disponible que sur les PlayStation 4 et 5 ou sur un ordinateur sous Windows.

D’un point de vue technique, PlayStation Now est limitée à une résolution de 720p dans le cloud. Le débit minimum recommandé pour jouir pleinement de cette expérience est de 40 Mb/s. Récemment, le service a mis en place une fonctionnalité qui permet aux joueurs de télécharger des titres sur leur console. Ils pourront ainsi monter jusqu’à une résolution de 1080p.

Xbox Game Pass

Xbox Game Pass

Microsoft s’est lancée dans l’univers du cloud gaming avec son service Xbox Game Pass. C’est l’occasion pour les joueurs de plonger dans le vaste catalogue des jeux produits par la firme de Redmond. Pour rappel, en septembre 2020, xCloud a intégré l’offre Xbox Game Pass Ultimate.

Cela fait monter l’abonnement à ce service à 12,99 euros/mois. Cette offre vous permet de découvrir ou de redécouvrir les titres qui sont sortis sur les anciennes consoles Xbox ou PC. Grâce à cet abonnement, vous pourrez aussi accéder aux jeux Xbox Game Studio dès leur sortie.

Pour le moment, Xbox Game Pass n’est disponible que sur les smartphones sous Android (en bêta). Dans les mois à venir, ce service devrait être compatible avec plus de plateformes. On notera le fait que son affichage est limité à 720p. D’autre part, il est conseillé d’avoir un débit minimum de 10 Mb/s pour jouir pleinement de ce service.

Shadow

Shadow

Cette fois-ci, on vous présente Shadow. Son principe diffère légèrement de celui des services de cloud gaming cité précédemment et pour cause ! Shadow est en fait un service de cloud computing.

De ce fait, il vous offre l’accès à un ordinateur dans le cloud. Il fonctionne sous Windows 10, dispose d’un GPU NVIDIA GeForce GTX 1080, de 12 Go de RAM, de 256 Go en SSD et d’un processeur 4 cœurs / 8 threads cadencé en 3,4 GHz. Vous pourrez piloter cette machine depuis votre téléphone, votre tablette ou même votre PC. Il est compatible avec macOS, Linux, Android, iOS, Android TV et Apple TV.

Shadow ne dispose pas de sa propre bibliothèque de jeux. Vous devrez donc installer des boutiques comme Epic Games Store pour pouvoir jouer aux titres de votre choix. On déplore le fait que les joueurs doivent dépenser de l’argent à chaque fois qu’ils veulent accéder à un jeu.

Ce service de cloud gaming se décline en trois offres. La première se nomme Boost et coûte 14,99 euros/mois. La deuxième s’appelle Ultra et affiche un prix de 29,99 euros/mois. L’offre Infinite, quant à elle, varie entre 39,99 euros et 49,99 euros/mois, avec ou sans engagement.

Amazon Luna

Amazon Luna

Amazon Luna n’en est encore qu’à ses premiers balbutiements. Pour l’instant, il n’est disponible qu’en accès anticipé. Pourtant, le service de cloud gaming d’Amazon semble déjà très prometteur. Amazon Luna annonce une bibliothèque qui sera étoffée par des titres exclusifs d’Ubisoft, mais aussi des jeux tels que « Resident Evil 7 », « Control », « Panzer Dragoon », « A Plague Tale : Innocence » ou encore « The Surge 2 ».

Ce service est compatible avec Mac, Fire TV, iOS et PC (Windows 10) et certains appareils sous Android. Amazon Luna est hébergé sur Amazon Web Services (AWS) avec des serveurs EC2 G4, sous Windows. La firme de Jeff Bezos évoque un affichage en 1080p avec un framerate de 60 images par seconde qui sera accessible avec un débit moyen de 10 Mb/s. La 4K sera déployée très prochainement.

L’abonnement à Amazon Luna est à environ 5 euros/mois. Pour ce prix, vous aurez droit à un accès illimité à environ 50 jeux. Vous pourrez également streamer sur deux appareils simultanément. Ce prix devrait être connaître une légère hausse lors du lancement officiel du service. Pour profiter d’une expérience de jeu hors du commun, vous pouvez aussi acheter la manette Amazon Luna qui coûte 49,99 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

SCleaner : nettoyer les fichiers résiduels de Windows

Article suivant

TweetPik : convertir des tweets en images SVG, PNG et JPG

À découvrir également