Entre l’offre de Shadow et l’arrivée imminente de Google Stadia le choix peut s’avérer difficile. Cependant, les deux offres ont quelques différences notables. Je vous fait le point sur celles-ci afin que vous puissiez faire votre choix.

Shadow vs Stadia

Cloud computing opposé au cloud gaming

Le français Shadow axe sa communication sur le cloud computing tandis que Stadia s’oriente plutôt vers le cloud gaming. Bien que cela semble être une simple nuance sémantique, en réalité il se cache derrière celle-ci une véritable différence philosophique qu’il est important de bien comprendre.

Au moyen d’un abonnement mensuel, Shadow propose à ses utilisateurs d’accéder à un PC complet sous Windows 10 dans le cloud. Les abonnées accèdent directement à un bureau Windows 10 qui leur permet d’installer n’importe quel logiciel comme GIMP, Office ou Steam pour jouer à n’importe quel jeu et même parier sur betFIRST. Bref, c’est comme si vous louiez un PC auquel vous pourriez accéder de n’importe où : box TV, smartphone ou tablette.

Google Stadia quant à lui est beaucoup plus restrictif. Il s’apparente plus à une console de jeux dématérialisée. L’environnement est contrôlé, c’est-à-dire qu’il ne permet pas de rajouter des logiciels ou des éléments de bureau. Seuls des jeux sont disponibles sur la plateforme.

Le catalogue de jeux

Étant donné que Shadow fonctionne comme un PC sous Windows 10 vous aurez accès au même catalogue. Concrètement tous les jeux de Steam, Origin, Uplay ou Battle.net sont disponibles. Il en va de même pour les jeux free to play du type Fortnite.

Google Stadia, comme mentionné précédemment s’apparente plus à une console de jeux du type Xbox ou PlayStation. À l’instar de celles-ci elle ne propose que des jeux validés par les éditeurs. Lors de son lancement Stadia n’offrira qu’une trentaine de jeux ce qui est bien loin du catalogue proposé par Shadow.

Il semble cependant que la plateforme de Google aura bientôt droit à quelques titres importants comme Cyberpunk 2077 ou Red Dead Redemption 2.

Shadow vs Stadia

Shadow

Shadow logo

L’offre de Shadow repose sur un système de location d’un PC dans le cloud. Des forfaits mensuels existent pour pouvoir y accéder. Trois formules sans engagement pour trois configurations différentes vous sont proposées : Boost, Ultra ou Infinite, que je vous laisse découvrir ci-dessous.
Une fois votre abonnement activé, il vous suffit de télécharger le client Shadow, disponible sur Windows, macOS, Linux, Android ou iOS, pour vous connecter à votre machine distante.

Note : Pour utiliser Shadow dans de bonnes conditions, une connexion Fibre est recommandée. Toutefois, si vous avez une connexion VDSL, ADSL ou même 4G d’au moins 15 Mb/s, ça fonctionne très bien aussi.

Boost (14,99€/mois)

  • PC Windows 10 dans le cloud
  • Jouer ou utiliser Shadow en Full HD (1080p) sur tous vos écrans
  • GPU : GTX 1080 (équivalent ou supérieur)
  • CPU : 4 cœurs cadencés à 3,4 Ghz
  • RAM : 12 Go
  • Stockage : SSD 256 Go + stockage additionnel disponible

Ultra (29,99€/mois)

  • PC Windows 10 dans le Cloud
  • Jouer ou utiliser Shadow en 4K avec Ray Tracing sur tous vos écrans
  • GPU : RTX 2080 (équivalent)
  • CPU : 4 cœurs cadencés à 4 Ghz
  • RAM : 16 Go
  • Stockage : SSD 256 Go + HDD 256 Go + stockage additionnel disponible

Infinite (49,99€/mois)

  • PC Windows 10 dans le cloud
  • Jouer ou utiliser Shadow en 4K avec Ray Tracing sur tous vos écrans
  • GPU : TITAN RTX (équivalent)
  • CPU : 6 cœurs cadencés à 4 Ghz
  • RAM : 32 Go
  • Stockage : SSD 256 Go + HDD 768 Go + stockage additionnel disponible

La plateforme française ne propose pas un catalogue à la « Netflix » : à chacun la possibilité de s’organiser. Vous installez par exemple le client Steam et vous accédez à tous vos jeux PC que vous avez déjà sur votre machine actuelle.

Par ailleurs, si vous n’avez pas de PC, sachez que Shadow propose un petit boîtier (Shadow Ghost) pour moins de 100€ qui permet de transformer n’importe quel écran (PC, TV ou même vidéoprojecteur) en un PC gaming ultra puissant.

Stadia

Stadia logo

L’offre de Google Stadia est différente. Contrairement à Shadow, Google Stadia n’est pas un PC complet dans le cloud. Il s’agit d’un service de jeu vidéo basé dans le cloud. Stadia permet de jouer à des jeux-vidéo récents depuis n’importe quel écran.

Note : D’après Google, pour profiter de vos jeux préférés en 4K à 60 images par seconde et un son Surround 5.1 avec Stadia, il vous faut une connexion à 35 Mb/s. Toutefois, une connexion à 10 Mbit/s vous permettra de jouer en 720p à 60 images par seconde avec un son Stéréo.

Pour Stadia, le géant Google propose deux formules :

Stadia Base

  • Gratuit
  • Disponible l’année prochaine
  • Résolution : jusqu’à 1080p
  • Fréquence d’images : 60 IPS
  • Son : stéréo
  • Achetez des jeux à tout moment : oui
  • Jeux supplémentaires gratuits commercialisés régulièrement : non
  • Remises exclusives Stadia Pro sur certains achats de jeux : non

Stadia Pro

  • 9,99€ par mois
  • Résolution : jusqu’à 4K
  • Fréquence d’images : 60 IPS
  • Son : son surround 5.1
  • Achetez des jeux à tout moment : oui
  • Jeux supplémentaires gratuits commercialisés régulièrement : oui, à commencer par Destiny 2: The Collection
  • Remises exclusives Stadia Pro sur certains achats de jeux : oui

Vous devez également savoir que Stadia proposera des jeux à l’unité que vous pourrez acheter comme cela se fait pour la Xbox ou la PlayStation. Cela évite d’acheter une console, mais si un jour le système est voué à disparaître, vous perdrez tous vos jeux achetés.

Conclusion

Comme vous avez pu le constater, les offres de Shadow et Stadia sont totalement différentes. D’un côté, vous avez Shadow, un ordinateur complet ultra-puissant dans le cloud avec lequel vous allez pouvoir faire tout ce que vous voulez : jouer, surfer, travailler sur vos logiciels, etc. Et de l’autre, Stadia, un service de jeu vidéo en streaming. Il s’agit en quelque sorte d’une console virtuelle qui est hébergée chez Google.

Mais alors quel service choisir ? Eh bien, je dirais que si vous êtes plutôt un joueur PC, il est préférable pour vous de vous orienter vers Shadow. En revanche, si vous avez plutôt un profil de joueur console, Google Stadia devrait vous satisfaire.



Partager cet article



Facebook Twitter Linkedin email