Rappel, le nouvel outil de Windows 11 qui enregistre tout ce que vous faites sur votre PC !

À l’occasion de sa conférence Build 2024, Microsoft a dévoilé Recall (ou « Rappel » en français), une nouvelle fonctionnalité pour Windows 11. Basée sur Copilot, l’intelligence artificielle développée par Microsoft, Rappel vise à faciliter la gestion des tâches en permettant de retracer les actions passées sur un PC. L’objectif : gagner du temps et retrouver facilement des documents, mails ou pages web consultés précédemment.

Comment fonctionne Rappel sur Windows 11 ?

Rappel enregistre en continu les activités de l’utilisateur sur son PC : documents ouverts, pages web visitées, conversations par mail ou chat, etc. L’historique ainsi constitué est ensuite consultable sous forme d’une timeline. Chaque action est accompagnée d’une miniature et d’un titre.

Le moteur de recherche de Rappel, assisté par l’IA Copilot, permet de retrouver une activité passée en tapant un simple mot-clé. Il n’est plus nécessaire de se souvenir du nom exact d’un fichier ou de la date de consultation.

La chronologie est interactive. D’un clic, il est possible de restaurer un document dans l’état où il avait été laissé, avec la bonne page ouverte et le curseur au même endroit.

Timeline de Recall – Crédits : Microsoft

Rappel se veut personnalisable. Copilot peut grouper automatiquement les activités liées à un même projet. Il est aussi possible de définir des règles d’exclusion pour certaines actions.

Quels bénéfices pour les utilisateurs ?

L’argument principal de Rappel est le gain de temps et de productivité. La centralisation des activités et la puissance de la recherche doivent permettre de retrouver rapidement une information.

Rappel promet aussi de faciliter la reprise d’une tâche interrompue, en retrouvant facilement le contexte de travail.

Cette fonctionnalité pourrait ouvrir la voie à de nouvelles méthodes de travail, comme rejouer le cheminement d’une réflexion ou partager l’intégralité d’un projet à un collaborateur.

Mais Rappel soulève aussi des questions sur la confidentialité des données.

Capture d'écran de l'outil Recall de Microsoft
Capture d’écran de l’outil Recall – Crédits : Microsoft

L’outil Rappel et la confidentialité : quelles garanties ?

Le principe de Rappel repose sur l’enregistrement continu de l’activité de l’utilisateur sur son ordinateur. Cela peut donc susciter des inquiétudes sur l’utilisation des données personnelles, d’autant plus avec l’implication d’une IA comme Copilot.

Microsoft se veut rassurant en promettant que les données Rappel seront stockées localement et chiffrées. La firme s’engage à ne pas exploiter ces données à d’autres fins.

Des options de contrôle seront offertes aux utilisateurs, comme le choix des applications à tracker, la fréquence de suppression des données ou la suppression manuelle de certains enregistrements.

Mais ces garde-fous suffiront-ils à convaincre les utilisateurs ? Microsoft devra prouver sa capacité à conjuguer productivité et respect de la vie privée. Un enjeu majeur à l’heure où la confidentialité des données est une préoccupation croissante.

Configuration requise pour utiliser la fonctionnalité Rappel de Microsoft

Si vous êtes séduit par les promesses de Rappel, sachez que vous devrez patienter jusqu’à la mise à jour de Windows 11 prévue à l’automne 2024 pour en profiter. Microsoft n’a pas encore confirmé de date précise, mais il est probable que le déploiement de cette fonctionnalité se fasse progressivement à partir de septembre ou octobre.

D’ici là, il est important de vérifier si votre ordinateur sera compatible avec Rappel. En effet, cette fonctionnalité ne sera pas disponible sur tous les PC sous Windows 11, mais uniquement sur une nouvelle génération d’appareils appelés « PC Copilot+ » (ou « Copilot+ PC »).

Ces ordinateurs seront équipés des dernières puces Snapdragon X Elite ou X Plus de Qualcomm, qui intègrent une unité de traitement neuronal (NPU) spécifique. C’est ce composant hardware dédié qui permettra de faire tourner l’IA Copilot et d’utiliser Rappel.

Plus précisément, les PC Copilot+ devront répondre aux prérequis techniques suivants pour être compatibles avec Rappel :

  • 16 Go de RAM
  • 8 processeurs logiques
  • Capacité de stockage de 256 Go
    • Pour activer le rappel, vous aurez besoin d’au moins 50 Go d’espace de stockage libre
    • L’enregistrement des captures d’écran s’interrompt automatiquement une fois que l’appareil dispose de moins de 25 Go d’espace de stockage

Conclusion : une fonctionnalité prometteuse mais des questions en suspens

Avec Rappel et Copilot, Microsoft promet un gain de productivité grâce au tracking intelligent des activités et à la puissance de l’IA. Mais la question de la confidentialité des données reste en suspens et devra être clarifiée pour convaincre les utilisateurs.

Si Microsoft réussit à trouver le bon équilibre entre utilité et respect de la vie privée, Rappel pourrait bien devenir un outil incontournable de Windows 11. Mais s’il échoue, le risque est grand de voir cette fonctionnalité boudée, voire désactivée par les utilisateurs soucieux de leurs données personnelles.

Source : Microsoft


Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et abonnez-vous à JustGeek sur Google News pour ne manquer aucun article !

Et si vous souhaitez aller plus loin dans votre soutien, vous pouvez nous offrir un petit café virtuel ☕️. Merci pour votre soutien !

Offrez-nous un café
1 commentaire
  1. Bonjour,

    Microsoft m’étonnera toujours. Toujours également il faut de la place. J’attent un SSD M2 de 4 To, pour faire une partition système de 1 To voire 1,5 To ! Le sujet est très intéressant surtout sur les reprises de travail. Seul GNU HURD proposait ces reprises dans ses définitions du système.

    Cdt

    Eric

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Protection des données : tout savoir sur le stockage cloud sécurisé

Article suivant

LM Studio : Un outil pour discuter avec des chatbots IA en local

À découvrir également