Avec l’arrivée en France des différentes plateformes de SVoD (vidéo à la demande par abonnement) telles que Netflix ou Amazon Prime, on aurait pu penser que le téléchargement illégal en 2018 était presque révolu et pourtant, il n’en est rien… Selon le cabinet canadien Sandvine, les téléchargements illégaux sont repartis à la hausse en 2018. En cause ? La multiplication d’offres exclusives par abonnement.

Téléchargement illégal : Une histoire sans fin…

En effet, le problème avec les plateformes de streaming légales c’est que chacune d’elles propose du contenu exclusif. Du coup, pour tout voir légalement, les consommateurs sont “obligés” de multiplier les abonnements, ce qui revient très cher. Résultat, les internautes s’abonnent à un ou deux services et piratent le reste. Et cette tendance n’est malheureusement pas prête de s’arrêter car Disney et Apple prévoient eux aussi de lancer leur propre plateforme de streaming. De ce fait, il y aura encore plus de contenu exclusif et encore plus de téléchargement illégal, une chaîne sans fin… Mais ce n’est pas la seule cause au problème du téléchargement illégal.

Il y a aussi le fait que les différentes plateformes de streaming en France ne diffusent pas forcément les séries et films au moment de leur sortie. Je pense notamment à Netflix qui n’a même pas encore ajouté à son catalogue la saison 8 de The Walking Dead alors que la saison 9 sort dans quelques jours. Du coup, là encore, les internautes se tournent vers les nombreux sites de téléchargement illégaux tels que Zone Telechargement ou LibertyVF pour ne citer qu’eux.

De plus, il suffit de voir le classement des sites les plus visités en France pour s’apercevoir que plusieurs sites de téléchargement illégaux y figurent. Cela prouve bien que des millions de Français ne sont pas entièrement satisfaits des services de streaming ou ne sont carrément pas prêts à payer un abonnement pour visionner des films et séries TV.

Et vous, êtes-vous abonné à un ou plusieurs services de SVoD, et si oui, continuez-vous à utiliser des sites de téléchargement illégaux en parallèle ?



Partager cet article



Facebook Twitter Linkedin email