L’arrivée massive d’objets connectés, d’assistants vocaux dans les enceintes connectées et des logements ultra-performants connectés avec votre smartphone ne fait que commencer. Tous les grands constructeurs de la Silicon Valley s’y mettent et l’avenir de la domotique semble radieux. Pourtant, beaucoup de consommateurs restent méfiants, notamment en France. Alors, y a-t-il de vraies raisons de résister à l’arrivée de la domotique ?

Des logements beaucoup plus performants

Il faut bien admettre que la domotique sait se vendre : outre le gain important de confort qu’elle apporte, elle se positionne systématiquement comme une réponse à l’un des plus grands problèmes actuels, celui de la surconsommation. En rendant nos logements plus intelligents, elle arrive à économiser de grandes quantités d’énergie en optimisant l’usage de nos appareils.

Il suffit de se rendre sur le site Hager pour comprendre l’ampleur du phénomène. Nos maisons sont devenues intelligentes en quelques années seulement. Non seulement vous pouvez les contrôler du bout des doigts depuis votre smartphone, mais vous pouvez également programmer leur fonctionnement pour qu’il soit optimal. Les radiateurs s’allument une heure avant votre retour du travail et s’éteignent la nuit, par exemple.

Une meilleure sécurité à la maison

Un autre argument de taille en faveur de la domotique que les constructeurs brandissent fièrement, c’est les nombreuses applications de la domotique dans le domaine de la sécurité de nos logements. Tous les appareils qui forment un système de sécurité classique dans la maison sont désormais reliés au smartphone pour vous alerter en cas de problème via une notification.

Mieux encore, la domotique ne se contente pas d’améliorer d’anciens usages des alarmes maison, elle en propose de nouveaux. Ainsi, un détecteur de fumée ne sonnera plus dans le vide quand vous êtes à l’autre bout du monde. Il vous préviendra sur votre smartphone et vous permettra de réagir. Des détecteurs de fuite d’eau ou de gaz ont également été commercialisés.

Alors, pourquoi certains résistent-ils à la domotique ?

La domotique est donc pleine de promesses et de réussites. Pourtant, certains continuent de s’y opposer farouchement. Certes, il y en a parmi eux qui craignent la technologie depuis toujours et qui refusaient sans doute déjà les téléphones portables à la fin des années 90, mais pas seulement. Parmi eux, il y en a aussi qui expriment de véritables inquiétudes.

Effectivement, la domotique pose aussi la question d’une nouvelle fragilité informatique dans nos quotidiens. Il est donc très important de se tourner vers des marques de qualité avec des protocoles de sécurité qui vous protègent des piratages. Enfin, il y a également la question de la vie privée, mais il est encore trop tôt pour évaluer l’impact précis de la domotique sur celle-ci.

Faut-il résister à l’essor de la domotique et des logements connectés ?
4.4 (88%) 40 vote[s]