WPD : Contrôler la confidentialité de Windows 10

par JustGeek 487 vues3

WPD est un nouveau logiciel gratuit disponible pour le système d’exploitation Windows 10 qui permet de modifier en quelques clics les paramètres et les fonctionnalités liées à la vie privée.

La protection de la vie privée est encore un sujet d’actualité en ce qui concerne le système d’exploitation Windows 10 de Microsoft. Pourtant, on peut souligner que le géant américain a fait quelques efforts avec la dernière grosse mise à jour Creators Update. La collecte des données est désormais un peu plus claire et le menu confidentialité est un peu plus détaillé.

Néanmoins, cela n’empêche pas Microsoft de continuer tranquillement son espionnage. D’ailleurs, je suis certain que beaucoup trop d’utilisateurs ne s’en soucient même pas. Après tout, ils font ce qu’ils veulent… Pour les autres, je vous propose de tester WPD, un petit logiciel portable qui permet de contrôler la confidentialité de Windows 10 et ainsi limiter les fuites de données. C’est parti !

Windows 10 : Protéger votre vie privée avec WPD

Une fois téléchargé, puis ouvert, vous verrez que le programme propose quatre sections : confidentialité, pare-feu, applications et tweaker. Très simple d’utilisation, WPD utilise un système d’interrupteur de sorte à pouvoir facilement activer ou désactiver une option. Lorsqu’un paramètre ou une fonction est activé l’interrupteur sera de la couleur de votre thème, et si ce dernier est blanc, cela indique que l’option est désactivée.

Depuis la section Privacy, vous allez par exemple pouvoir désactiver Cortana, la télémétrie, les publicités au sein des applications, la géolocalisation, l’envoi des informations de diagnostic à Microsoft, et j’en passe. Pour vous aider à y voir plus clair, sachez que chaque option comporte une icône avec un point d’interrogation à côté d’elle. Placez votre curseur dessus pour obtenir une brève description de ce qu’elle est et de ce qu’elle fait.

La deuxième section baptisée Firewall vous permet d’ajouter des adresses IP au pare-feu Windows pour bloquer la communication avec les serveurs de Microsoft, les applications tierces et le Windows Update. Il vous suffit simplement d’effectuer un clic gauche sur le ou les catégories que vous souhaitez bloquer. Pour information, les IP bloqués proviennent du logiciel open source WindowsSpyBlocker.

La troisième section baptisée Apps, répertorie les applications Windows par défaut, et vous propose des options pour supprimer certaines d’entre elles directement depuis l’interface du programme. Pour ce faire, il vous suffit simplement de sélectionner les applications que vous souhaitez supprimer – 3D Builder ou Groove Music par exemple – et appuyez ensuite sur le bouton Delete.

Le quatrième et dernier groupe (Tweaker) répertorie aussi pour la plupart des fonctionnalités liées à la vie privée. Vous pouvez autoriser ou interdire les applications à utiliser certains ensembles de données ou des fonctions matérielles, comme la caméra, le microphone, les contacts, etc.

Enjoy !

  • STFONE

    Bonsoir, je connaissais donotspy10, mais WPD est detecté par Symantec .. Je suis surpris. Quelqu’un a rencontré le même problème ?