Windows 11 24H2 : vérifiez la compatibilité de votre PC avec cette mise à jour

Windows 11 24H2

Nouveau rebondissement pour Windows 11 ! Et plus précisément pour celles et ceux qui ont installé le système d’exploitation sur un PC non compatible. La prochaine mise à jour, Windows 11 24H2, prévue pour le second semestre 2024, risque de changer la donne pour les détenteurs de « vieux PC ». En effet, il semblerait que Microsoft ait introduit une nouvelle exigence matérielle, qui pourrait empêcher le démarrage du système d’exploitation sur certains PC (très) anciens. On vous explique tout !

Windows 11 24H2 : coup de tonnerre pour les PC non compatibles !

Jusqu’à présent, installer Windows 11 sur un PC non compatible était relativement simple. De nombreux utilisateurs ont contourné avec succès les exigences matérielles imposées par Microsoft, telles que le TPM 2.0 ou le support du processeur, grâce à différentes astuces trouvées en ligne.

Cependant, avec l’arrivée de la mise à jour Windows 11 24H2 à l’automne 2024, la situation risque de devenir plus compliquée, excluant officiellement encore plus de PC du cercle des appareils compatibles avec le système d’exploitation.

En effet, la mise à jour Windows 11 24H2 promet d’apporter de nouvelles fonctionnalités basées sur l’intelligence artificielle (IA). Mais pour supporter ces innovations, un nouveau besoin matériel est nécessaire : l’instruction POPCNT. Cette instruction, nécessite un processeur qui supporte les jeux d’instructions SSE4.2 ou SSE4a. Sans cette capacité, le système d’exploitation ne démarrera pas, et pour l’heure, il n’y a aucun moyen de contourner cette nouvelle limitation.

Néanmoins, il est important de souligner que l’instruction POPCNT n’est pas une nouveauté dans l’univers des processeurs. Intel a introduit la prise en charge de l’instruction SSE4.2 dans ses processeurs Nehalem en 2008 et AMD a suivi le pas avec le support des instructions SSE4a en 2011. Cela signifie que la plupart des ordinateurs fabriqués au cours de ces quinze dernières années devraient théoriquement répondre à cette nouvelle exigence sans problème.

Cependant, pour ceux qui exploitent des machines très anciennes, cette mise à jour pourrait marquer la fin de la capacité à exécuter les dernières versions de Windows 11 sans investir dans du nouveau matériel…

Comment vérifier la compatibilité de votre PC ?

Pour vérifier si votre PC est compatible avec Windows 11 24H2, vous devez vous assurer que votre processeur prend en charge les jeux d’instructions SSE4.2 ou SSE4a, essentiels pour l’exécution de cette mise à jour. Voici comment procéder :

  1. Téléchargez CPU-Z, un utilitaire gratuit qui vous fournira toutes les informations nécessaires sur votre processeur.
  2. Procédez à l’installation du logiciel sur votre ordinateur, puis lancez-le.
  3. Depuis l’interface de CPU-Z, allez dans l’onglet « CPU » et regardez sous la ligne « Instructions ». Si vous y trouvez « SSE4.2 » ou « SSE4a », vous pourrez installer et exécuter Windows 11 24H2.

Que faire si votre PC n’est pas compatible ?

Si le processeur de votre ordinateur ne répond pas aux critères, tout n’est pas perdu. Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Rester sur la version actuelle de Windows 11 (23H2) : Cette version continuera à recevoir des mises à jour de sécurité jusqu’en 2025, vous permettant ainsi de continuer à utiliser votre PC en toute sécurité, mais sans bénéficier des dernières fonctionnalités et améliorations de la version 24H2.
  • Envisager une mise à niveau de votre matériel : Si votre budget le permet, mettre à niveau les composants de votre PC (comme le processeur) pour satisfaire les nouvelles exigences peut être une solution.
  • Dites adieu à Windows 11, et passez à Linux : Pour ceux qui sont prêts à explorer au-delà de l’écosystème Windows, passer à Linux peut être une excellente alternative. Linux propose de nombreuses distributions, adaptées aussi bien aux novices qu’aux utilisateurs expérimentés.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et abonnez-vous à JustGeek sur Google News pour ne manquer aucun article !

Et si vous souhaitez aller plus loin dans votre soutien, vous pouvez nous offrir un petit café virtuel ☕️. Merci pour votre soutien !

Offrez-nous un café
3 commentaires
  1. Cela devient monaie courante, l’obsolescence programmée par Microsoft en accord avec les fabricants de matériel, nos courageux gouvernants ripoux laissant faire… C’est pour votre bien, disent-ils …

  2. La question est : qui va installer Windows 11 sur une machine vieille de 15 ans ? 😀 Non, en vrai, je suis sûr qu’il y en a, mais franchement, autant passer à Linux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent
Hébergement Cloud

Le futur de l’hébergement web : pourquoi le cloud est-il une solution d’avenir ?

Article suivant
ATLAS Film Netflix Jennifer Lopez

ATLAS : L’épopée futuriste de Jennifer Lopez face aux IA sur Netflix

À découvrir également