Test du NAS Synology DS216J

par JustGeek 9 471 vues0

S’il y a bien une chose que vous ne devez absolument pas négliger c’est la sauvegarde de vos données. Pour ma part, comme je suis un peu paranoïaque sur les bords, je préserve mes précieuses données sur trois disques durs sur trois machines différentes : ordinateur de bureau, ordinateur portable et NAS. Comme ça, en cas de panne d’un disque, je suis certain de pouvoir récupérer mes données sur l’un d’entre eux, à moins bien sûr que le sort s’acharne sur moi et que les trois disques tombent en panne en même temps, ce qui est très peu probable, mais sait-on jamais…

Bref, tout ça pour vous dire que confier mes données à un service de stockage en ligne me déplaît fortement et que la solution du NAS reste pour moi la meilleure. Je sais au moins que mes données sont bien chez moi (en sécurité) et non pas sur des serveurs distants. D’autant plus que tout comme les services de cloud en ligne, je peux accéder à mes données de n’importe où. Alors si comme moi, vous avez envie de constituer votre propre cloud, peut-être que cet article “test” vous aidera à franchir le pas.

Et aujourd’hui, grâce à la boutique en ligne MacWay (que je remercie au passage), j’ai le plaisir de vous présenter le NAS DS216J de chez Synology. Très large leader du marché mondial, Synology est une marque qui je pense n’a plus besoin d’être présentée. En effet, elle a largement contribué à la démocratisation de l’utilisation des NAS comme systèmes de stockage pour les particuliers, et le succès de son fameux système d’exploitation DSM (DiskStation Manager) n’a d’ailleurs pas été étranger à ce résultat.

Test du NAS Synology DS216J

Le Synology DS216J est un boîtier NAS qui a été spécialement conçu pour le domicile et les utilisateurs personnels. C’est un modèle deux baies pouvant accueillir deux disques durs de 2,5 ou 3,5 pouces (non fournis) jusqu’à 16 To (8 To HDD x 2).

Côté look, Synology fait dans le conservatisme puisqu’il reprend l’essentiel des codes esthétiques déjà vus sur son aîné (le DS215J), c’est-à-dire une façade sobre, les habituelles LED d’activité et les boutons de mise sous tension.

Côté technique, le DS216J est doté d’un processeur double-cœur Marvell Armada 385 cadencés à 1 Ghz accompagné de 512 Mo DDR3, tandis que la connectique se compose de deux ports USB 3.0 et d’un port Ethernet.

Le DS216J offre une excellente vitesse de lecture de plus de 112,75 Mo/sec et d’écriture de plus de 97,6 Mo/sec, contre respectivement 112,08 et 94,37 Mo/s pour son prédécesseur, soit une légère amélioration. Cependant, avec des données chiffrées (AES sur 256 bits), c’est nettement mieux, le DS216J propose des débits allant jusqu’à 42,51 Mo/s pour la lecture et 31,39 Mo/s pour l’écriture, contre respectivement 31,32 et 18,90 Mo/s pour le DS215j.

Packaging

Comme d’habitude chez Synology, le bundle est très sobre puisque l’on retrouve un simple carton ne présentant quasiment pas de marquages, si ce n’est la référence du modèle et quelques specs du modèle.

Test_NAS_Synology_DS216J_photo_1

À l’intérieur, on retrouve donc le NAS, un câble Ethernet, une alimentation externe, ainsi qu’un guide de démarrage rapide. On reste donc dans du traditionnel.

Test_NAS_Synology_DS216J_photo_4

Installation

La mise en place des disques durs se fait rapidement : six vis à mettre en place et cinq minutes suffisent à boucler l’affaire. Ensuite, il suffit de brancher le câble d’alimentation, de connecter le NAS à sa box Internet via le câble Ethernet fourni et d’appuyer sur l’interrupteur.

Pour la configuration de ce DS216J, on peut soit utiliser l’application maison Synology Assistant prévue pour Windows, Mac et Linux, soit par l’intermédiaire du navigateur Web (find.synology.com) ou, soit via l’application Android DS finder.

Pour ma part, j’ai choisi de le configurer via Synology Assistant qui permet de gérer une foule de réglages comme la mise à jour du firmware, l’adresse IP, l’affichage des températures de fonctionnement, de télécharger vos photos, d’afficher l’état du matériel et bien d’autres paramètres utiles. L’assistant est de plus en français et se révèle très pratique à l’usage pour gérer un ou plusieurs NAS sur votre réseau.

DiskStation Manager (DSM)

DiskStation Manager est le système d’exploitation intégré dans les NAS Synology ayant fait la réputation de la marque. Sa manipulation, sa rapidité et son ergonomie sont vraiment les trois mots qui caractérise ce système.

C’est à partir de celui-ci que vous pouvez par exemple, créer des dossiers partagés sur votre réseaun accéder à plusieurs services de cloud voire créer le vôtre, gérer vos données depuis l’extérieur ou non, créer plusieurs groupes de comptes d’utilisateurs ou encore accéder à une multitude d’applications comme Vidéo Station, Photo Station, Download Station ainsi que l’inévitable Surveillance Station prenant en charge deux caméras de surveillance par défaut (et jusqu’à 10 grâce à des packs d’abonnement).

Conclusion

Le Synology DS216J est un NAS dont le rapport qualité-prix est vraiment très intéressant. Il est proposé au prix très abordable de 160,99 euros, contre 169 euros pour son prédécesseur alors qu’il offre un processeur un peu plus puissant et un port USB 3.0 supplémentaire.

commander_synology_ds216j

Ce diaporama nécessite JavaScript.