Qu’est-ce qu’un ransomware ?

ransomware

Depuis une dizaine d’années environ, la sécurité informatique est devenue un enjeu majeur pour toutes les organisations. Malgré le développement et la mise en place de systèmes de sécurité développés, les cyberattaques continuent de sévir. Le ransomware fait d’ailleurs partie des armes utilisées par les pirates pour mener à bien ces attaques. C’est une forme de virus très dangereux et très astucieux. Il attaque ses victimes de façon naturelle et bien organisée. Ce dossier fournit tous les éléments nécessaires pour comprendre le ransomware.

Ransomware : ce qu’il faut savoir

Le ransomware est avant tout un virus. Et comme tout malware ou virus, le ransomware attaque. Néanmoins, il diffère des attaques fréquentes rencontrées en informatique. Celle-ci fonctionne de façon concise pour aboutir à un objectif. Lorsque vous êtes attaqué par ce mal numérique, l’ensemble de votre système devient inaccessible. Le virus s’installe sur vos données sensibles, et verrouille l’accès à ces dernières. Ces conditions vous contraignent à répondre au hacker à l’origine de l’attaque.

Le pirate en question utilise ce manège dans l’intention malsaine de vous soutirer de l’argent. La demande de rançon devient alors effective une fois vos dispositions informatiques atteintes. Par ailleurs, le niveau le plus avancé de ce virus s’articule autour de la cryptographie. Grâce à cette formule, le ravisseur procède au chiffrement de vos fichiers. Avec le malware, les fichiers sont codés et conditionnent l’accès à partir d’une clé typiquement privée. C’est uniquement de cette formule que peut se servir la victime une fois la somme demandée versée.

À titre illustratif, il y a quelques années, l’université de Californie a été victime d’une de ces attaques. Le pirate à l’origine de l’attaque a par ailleurs exigé le paiement d’une rançon de 1,14 millions de dollars pour céder la clé de déchiffrement.

Son fonctionnement

Le malware accède au système de la victime par un terminal informatique. Dès lors, le ransomware peut prendre corps. L’attaque de phishing s’utilise par les hackers pour introduire une sorte de cheval de Troie dans les systèmes d’autrui. Ainsi, vous recevez un fichier ou des pièces jointes qui semblent sans menace. Dans l’ignorance, lorsque vous ouvrez le fichier, le malware se libère automatiquement sur le terminal.

D’autres attaques de grande taille parviennent à débloquer un accès administratif. Par conséquent, la tâche se corse pour essayer de contrôler le système. D’habitude, le ransomware contrôle directement le système par chiffrement des fichiers ou il s’attaque carrément à tout le système. Malheureusement, c’est une clé mathématique qui sert à ouvrir les fichiers. Naturellement, seul le pirate détient cette formule.

Pour recevoir la rançon, l’attaquant demande un virement bancaire sur un compte offshore. Dans d’autres cas, il peut également exiger un paiement en cryptomonnaie non identifiable sur un portefeuille spécifique. Après avoir rempli les exigences, la clé pour accéder à vos fichiers vous sera confiée. En outre, le hacker peut télécharger des fichiers sensibles pour vous faire chanter en cas de refus de paiement.

Les proies visées

Les hackers s’attaquent à leurs victimes en fonction de certains facteurs définis au préalable. Vous pouvez être victime de cette attaque si vous semblez faible et facile à attaquer. De plus, l’attaquant peut décider de prendre en otage une organisation dont la cyberdéfense comporte des failles. D’autres choisissent typiquement un secteur d’activité pour faire le coup. Le plus souvent, c’est lorsque la cybersécurité est flexible que le système devient une cible de ransomware.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent
Extreme Download

Extreme Download : la nouvelle adresse du site en 2022

Article suivant

Zen Sounds : des sons d’ambiance pour se détendre et se relaxer

À découvrir également