WEB

NoriShare : le service français de partage de fichiers gratuit

Pinterest LinkedIn Tumblr

Les services de partage de fichiers en ligne connaissent une concurrence farouche. WeTransfer, SwissTransfer, Firefox Send et bien d’autres encore se démènent pour se démarquer de la concurrence, et offrir toujours plus de services aux usagers.

Il faut dire que le partage de fichiers en ligne sans aucune formalité est un secteur porteur, qui rend service à une frange toujours plus importante de la population, active sur Internet. Je vous parle aujourd’hui d’un acteur récent de ce marché, plein de promesses : NoriShare.

NoriShare : Transfert de fichiers gratuit et rapide

Qu’est-ce que NoriShare ?

NoriShare est donc un service d’hébergement et de transfert de fichiers en ligne, très proche dans son concept des autres services similaires. Il sort officiellement durant l’été 2019.

Créé par des français, l’outil était d’abord pensé comme un projet privé, destiné à faciliter la vie de ses concepteurs. Proposé comme un produit d’appel, son succès et ses améliorations successives en fond aujourd’hui un acteur des plus sérieux dans l’offre de transferts de fichiers en ligne.

NoriShare : aperçu des fichiers avant téléchargement

Fonctionnalités de NoriShare

Voici quelques-unes des fonctionnalités actuelles de NoriShare :

  • Aucune inscription, ni enregistrement de mail
  • Rapidité supérieure à WeTransfer
  • Aucune récolte de données privées, ni publicité
  • Aperçu en ligne : beaucoup de formats sont lisibles en aperçu, sans télécharger les fichiers
  • Des fichiers recyclés (plusieurs liens créés pour le même fichier, mais sans duplication, en cas de partages multiples)
  • Taille maximale des fichiers hébergés : 500 Mo (bientôt 2 Go)
  • Durée du stockage : 14 jours

Conclusion

NoriShare est une nouvelle façon de transférer et partager des fichiers en toute confidentialité. Si la taille des fichiers reste en deçà de la concurrence, sachez que l’outil est certainement amené à évoluer dans le futur, ce que confirme Bertrand Bordage, son co-créateur. Donc, wait & see !



Articles à découvrir



Participer à la discussion