PlayStation VR, Oculus Rift, puis Quest, HTC Vive, sans compter les outsiders comme Samsung, ou d’autres constructeurs moins connus… Le secteur de la réalité virtuelle est en pleine effervescence. De nouveaux modèles de casques sortent à des intervalles de plus en plus courts, et promettent toujours plus de confort, d’immersion, de fiabilité, le tout accompagné de meilleures caractéristiques (batterie, sensibilité…), mais aussi de prix à la hausse pour les casques les plus performants.

Selon un rapport des analystes d’IDC, le marché de la réalité virtuelle a ainsi progressé de plus de 27% au premier trimestre 2019, par rapport au premier trimestre 2018. Les casques VR représentent plus de 96% du marché, ce qui a logiquement ouvert la voie à un nouveau business : les salles de réalité virtuelle.

Salle de réalité virtuelle

Les salles de réalité virtuelle : qu’est-ce que c’est ?

Surfant sur cette mode de la réalité virtuelle, de nombreuses salle d’arcade se sont reconverties ou modernisées pour désormais proposer leurs jeux en réalité virtuelle. Outre les maintenant « classiques » casques VR, certaines salles proposent aussi des simulateurs de vol, des escape games virtuels jouables à plusieurs, des expériences inédites, introuvables dans le commerce…

Vous trouverez des salles d’arcade dédiées à la réalité virtuelle un peu partout en France. Pour vivre une expérience de réalité virtuelle à Bordeaux ou à Strasbourg, vous avez par exemple le Vortex. À Paris ou à Lille, vous avez le MindOut. Si vous habitez Orléans, il y a le Virtual Room. Bref, vous l’aurez compris, il y a des salles de réalité virtuelle collaborative partout !

Les raisons du succès

L’avantage de telles salles par rapport au jeu au casque à la maison, c’est qu’elles offrent des matériels et des possibilités plus poussés. Ainsi, on peut trouver dans les salles de VR des espaces dédiés au « free roaming », qui permettent au joueur de se mouvoir totalement librement, sans fil, dans un espace relativement vaste, pour renforcer son immersion.

Ces salles font aussi découvrir la VR sans investir dans des casques qui peuvent encore coûter plusieurs centaines d’euros, voire milliers. On peut y jouer en groupe, et profiter d’un moment convivial entre passionnés.

Dans ces conditions, nulle doute que les salles de réalité virtuelle ont de beaux jours devant elles !



Partager cet article



Facebook Twitter Linkedin email