Comment réaliser un brainstorming réussi ?

Réussir un brainstorming

Lorsque l’on souhaite élargir sa réflexion et faire preuve de créativité, c’est bien souvent le brainstorming que l’on va avoir tendance à mettre en place. Cette méthode permet de solliciter les idées d’un groupe afin qu’elles s’enrichissent les unes les autres pour parvenir à une solution au problème soulevé. Cela étant, encore faut-il savoir organiser ces fameux brainstormings afin que les idées fusent et atteindre l’objectif souhaité.

Qu’est-ce qu’un brainstorming ?

Un brainstorming est le plus souvent une réunion en petit groupe qui permet l’échange d’idées de manière libre et spontanée. C’est une pratique récurrente en entreprise lorsque l’on construit un nouveau projet ou encore que l’on cherche à trouver une solution à un problème. On fait alors appel à une intelligence collective et on compte sur le fait que les idées des uns inspireront de nouvelles propositions aux autres. Une prise de notes est bien entendu de mise pour permettre de garder une trace de ce qui a été évoqué.

Cela étant, si le brainstorming est une technique efficace, encore faut-il savoir organiser un brainstorming. En effet, faire un brainstorming réussi implique qu’il y est un cadre à cet événement qui permet de mettre en place certaines règles.

Des astuces pour un brainstorming réussi !

Il existe plusieurs règles que l’on peut mettre en place afin d’organiser un brainstorming réussi.

Poser un cadre clair

Afin que la réunion soit efficace, il faudra limiter le nombre de participants. Il en va de même pour la durée du brainstorming que l’on va par exemple limiter à deux heures. Enfin, on précisera les règles à suivre à tous les participants afin que l’échange se fasse de manière harmonieuse et que la coopération soit de mise.

Privilégier la quantité

Si l’on a souvent tendance à mettre en avant la qualité plutôt que la qualité, faire un brainstorming permet justement de laisser la place aux foisonnements des idées. Une première étape va donc consister à générer beaucoup de propositions, peu importe si elles sont considérées comme véritablement impactantes. Chacun doit pouvoir exprimer ce qui lui vient à l’esprit et voir ses idées prises en considération dans un premier temps.

Éviter les critiques et les jugements

Ce type de réunion se doit d’être un espace de parole libre et sans jugement, sans quoi les participants risquent de ne pas oser proposer des idées, ce qui deviendrait alors contre-productif. On fera donc en sorte de créer un environnement agréable et sans critiques pour que chacun se sente libre de s’exprimer comme il l’entend.

Encourager la spontanéité

La spontanéité est aussi bien entendu de mise afin de proposer des idées lors d’un brainstorming. Toujours en respectant la parole de l’autre, on va donc encourager les propositions et prises d’initiatives pour sortir des sentiers battus et générer de nouvelles propositions sans cesse.

Combiner les différentes propositions

Lorsque l’on souhaite faire un brainstorming, il ne faut pas s’attendre à ce que l’idée ou la solution finale soit énoncée telle quelle au milieu d’autres propositions. Le plus souvent, c’est en fait une combinaison de plusieurs propositions qui permet d’aboutir à la solution souhaitée. Les idées ne doivent donc pas être observées indépendamment les unes des autres, mais bien comme un ensemble de possibilités qui peuvent s’associer les unes aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent
Créer des raccourcis personnalisés sur Windows avec Clavier+

Créer des raccourcis clavier personnalisés avec Clavier+

Article suivant
Changer l'emplacement d'enregistrement des applications par défaut sur Windows 11

Windows 11 : changer l’emplacement d’enregistrement des applications par défaut

À découvrir également