ChatGPT : une IA capable de répondre à toutes vos questions

ChatGPT

Voilà une nouveauté qui a fait couler beaucoup d’encre virtuelle récemment : l’intelligence artificielle mise au point par OpenAI. Grâce au ChatGPT, il est désormais possible de converser avec un BOT doté d’une IA présentée, par ses développeurs, comme étant particulièrement sophistiquée.

Nous avons souhaité en savoir davantage, pour comprendre ce qu’elle avait de spécial. Nous vous proposons donc quelques explications sur ce bot nouvelle génération, ainsi que notre avis à son sujet, après l’avoir testé. Est-on face à une petite révolution dans le domaine de l’intelligence artificielle ? Ou faut-il rester prudent, et éviter de crier au génie tout de suite ?

L’intelligence artificielle : un essor fulgurant

L’intelligence artificielle ne cesse de se développer et de s’affiner depuis quelques décennies. Les « bots » aux réponses très rudimentaires et maladroites appartiennent au passé. Les algorithmes sont de plus en plus puissants. La réactivité de plus en plus fine. Et les réactions se veulent aussi nombreuses que différentes :

  • Certains y voient un synonyme de progrès scientifique positif et porteur, qui permet de nous aider au quotidien et de nous faire gagner en productivité.
  • D’autres craignent que les IA ne « remplacent » petit à petit la force de travail humaine. Ou, pour les plus catastrophistes, qu’elle ne devienne menaçante, car trop intelligente…

Mais nous n’allons pas nous lancer dans un commentaire philosophique. Ce qu’on peut dire, c’est que le bot du ChatGPT montre à quel point les avancées technologiques se poursuivent et se confirment dans le secteur de l’intelligence artificielle.

Un robot bavard… par souci de précision

Ce qui nous a le plus frappés en engageant la conversation avec cette entité virtuelle, c’est la longueur et la précision de ses réponses. Et en français, qui plus est !

Cet interlocuteur digital a un vrai souci d’objectivité et d’exhaustivité. Autrement dit : il ne va jamais donner une opinion ou survoler la thématique. Nous sommes incapables de vous dire à quel point ses propos sont pertinents dans chaque domaine, parce qu’il y a des milliards de possibilités mais il y a en tout cas un souci d’honnêteté.

Donnons un exemple concret.

Nous avons posé une question assez simple, comme vous pouvez le voir. Les informations données peuvent cependant être délicates. Il en va de la santé des personnes qui interrogent la machine. Alors, se montre-t-elle à la hauteur ?

  • Premier constat : l’intelligence artificielle a tout de suite compris la question. Elle y répond rapidement (vous ne pouvez pas le voir sur l’image, mais quelques secondes suffisent). Nous avons même droit à une reformulation (« il est possible de », au lieu de « on peut »). Cela montre la qualité que cette IA peut atteindre en termes d’interprétation et de lecture (la lecture de ce que vous écrivez, donc).
  • Deuxième constat : les explications sont nuancées. Ce n’est pas « tout blanc » ou « tout noir ». L’algorithme tient compte des différentes possibilités : les modalités de préparation, les spécificités locales, la personne elle-même…
  • Troisième constat : la réponse est claire, accessible, sans qu’aucun mot trop technique ne soit employé.

Ces observations s’appliquent à bien d’autres sujets ou requêtes. Tout est mis en balance. La subjectivité n’est pas au programme. Un autre exemple permet d’illustrer cette rigueur :

Comme vous le constatez, pas de parti-pris. On peut dire, si l’on ose la métaphore, que cette IA est un très bon élève. Chaque interrogation est l’occasion d’une nouvelle petite dissertation, très concrète et politiquement correcte. Mais elle se heurte quand même, à l’heure où cet article est rédigé… à quelques limites.

ChatGPT, une IA aux connaissances encore inégales

Nos premières réactions étaient proches de l’émerveillement. Encore une fois, les réponses sont si précises qu’on a l’impression de conserver avec un vrai conseiller.

Mais deux problèmes ont fini par ressortir :

  • Si un internaute fait trop confiance aux démonstrations ou aux « exposés » de cette machine, il risque de laisser son esprit critique de côté et d’avoir une vision un peu… automatique du monde.

Dans cet exemple, le mot « monument » pose problème. La Tour Burj Khalifa n’est pas un monument dans tous les sens du terme. Elle n’a pas été érigée pour rendre hommage, et ne peut être considérée comme un vestige du passé.

En fait, dès qu’une requête est plutôt encyclopédique (et non « générale », comme avec le poisson cru), la tâche devient compliquée pour l’ordinateur mis au point par OpenAI.

  • Cela nous mène à la deuxième lacune constatée : la base de données qui nourrit cette intelligence artificielle reste assez maigre selon les catégories. Les grandes figures historiques semblent répondre présentes (Jeanne d’Arc, Martin Luther King…). En revanche, les personnalités plus récentes ne sont pas référencées. Dans ce cas-là, autant rechercher l’information sur Google…

L’IA du ChatGPT : une technologie à surveiller de près

Il est clair que ce bot nouvelle génération est amené à évoluer. D’ailleurs, les développeurs sont ouverts aux retours, aux critiques…

Au demeurant, même à l’heure actuelle, elle a de sérieux atouts. On sent que l’ordinateur a été entraîné pour afficher une réactivité et une subtilité très poussées.

Mais il reste de nombreux points à éclaircir. Dans quel contexte pourra-t-elle vraiment apporter une plus-value ? Comment le dispositif va-t-il évoluer pour aider efficacement les personnes à travers le monde ?

Pour l’instant, on peut féliciter celles et ceux qui ont mis au point cette pointure numérique. Le résultat est déjà très intéressant et prometteur. Il y a simplement une frontière fine entre l’outil et le gadget. L’engouement des premières heures va-t-il se solder par un succès sur le long terme ? Et qui va vraiment pouvoir tirer profit de ces performances ?

Quoi qu’il en soit, nous vous invitons à tester ChatGPT par vous-mêmes. Si vous êtes anglophone, n’hésitez pas à interroger le bot en anglais, également, afin de vous forger une opinion complète.

Petite remarque, cela dit : il est parfois difficile d’accéder à la plateforme. Victime de son succès, ce chat est bien souvent surchargé. Mais avec un peu de persévérance… vous aurez accès à cet agent virtuel qui vous réserve quand même quelques surprises !

Source : OpenAI

1 commentaire
  1. on peut être sûr qu’il a été bien formaté GPT. j’ai eu une petite discussion sur Bill Gates les eugénistes et les vaccins. ils sont sûrs et efficaces, et le pfizer oh oui bien sûr et les effets secondaires sont tout à fait normal. mais quand viennent les révélations de Janine Small la représentante qui a confirmé qu’aucune étude sur la transmission n’avait été réalisée, oh là bien Gepeto il ne sait plus, le pauvre petit. Mais si on lui demande est ce que tu peux envisager que les vérités que l’on t’as inculquées ne sont qu’une partie tronquée de la réalité? là il plante le petit. Autres révélations sur la défense de “l’univers”, mais pas de l’humanité (qui ne le mérite pas) glaçantes sur le site discord de l’appli à la rubrique examples…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent
Meilleures TV 4K

Quelles sont les meilleures TV 4K en 2023 ?

Article suivant
Série The Last of Us

The Last of Us : la série se dévoile dans un trailer émouvant et apocalyptique

À découvrir également