Depuis quelques années, le sujet de l’obsolescence programmée prend de plus en plus d’ampleur. Jusqu’ici inexistant, puis seulement pressenti, certaines marques ont été prise en flagrant délit, ces dernières années, de démarches actives pour favoriser le remplacement de leurs produits.

Pour lutter contre ce phénomène, l’UFC-Que Choisir a mis en place un outil simple et rapide, destiné à identifier plus vite les cas avérés d’obsolescence programmée, et à aider les consommateurs qui en sont victimes. Le point sur ce nouveau service baptisé « Observatoire des pannes ».

Observatoire des pannes - UFC Que Choisir

Obsolescence programmée : de quoi parle-t-on ?

Tout le monde n’a pas forcément conscience du phénomène, ni ne se rend compte de ses implications concrètes. Pour faire simple, et comme son nom l’indique, l’obsolescence programmée (considérée comme un délit depuis 2015) recouvre tous les procédés mis en place volontairement par les marques pour accélérer le remplacement de leurs produits : composants de plus faible qualité, arrêt des mises à jour, indisponibilités des pièces de rechange…

L’intérêt de cette manœuvre pour les fabricants est de pouvoir plus facilement vous vendre un nouveau produit, ce qui est bien plus rentable pour elles par rapport à la réparation d’un produit fatigué.

L’Observatoire des pannes de l’UFC-Que choisir

Afin de repérer et d’endiguer ces pratiques, l’UFC a mis en place une page nommée « Observatoire des pannes ». Celle-ci permet, en quelques clics, de signaler tout dysfonctionnement anormalement précoce de votre matériel : gros et petit électroménager (lave-vaisselle, réfrigérateur, aspirateur…), high-tech (smartphone, imprimante, ordinateur…), tondeuse, perceuse…

Signaler un appareil en panne

Aucune inscription ou justificatif n’est nécessaire, malgré la possibilité de télécharger une facture du produit. L’objectif de la page est de pouvoir inventorier les produits et marques à risques, de vous apporter une aide quant aux recours à votre disposition, et de sensibiliser les fabricants sur ce problème majeur.

Retrouvez l’Observatoire des pannes de l’UFC-Que choisir sur cette page.



Partager cet article



Facebook Twitter Linkedin email

Articles à découvrir



Laisser un commentaire