Pourquoi jouer au Solitaire est toujours d’actualité ?

par JustGeek 0

L’arrivée de la 3D et de la réalité virtuelle dans les jeux vidéo nous offrent la possibilité de jouer à des jeux de plus en plus réalistes aux graphismes époustouflants. Pourtant, il en existe encore des classiques qui ont gardé un certain charme auxquels on peut jouer simplement pour se détendre et quand on n’a pas envie de rester longtemps devant son ordinateur ou sa tablette. Parmi ceux-ci on trouve le Solitaire que l’on appelle aussi « patience » ou « réussite ».

Solitaire

C’est un jeu de cartes basique que la plupart d’entre nous avons déjà joué au moins une fois dans notre vie soit avec de vrais cartes soit en virtuel. Le principe est assez simple : à partir d’un placement de cartes désordonnés, le joueur doit reconstruire quatre piles de cartes dans chacune des couleurs du roi à l’as. Et une fois qu’on a commencé on peut très vite devenir accro. Dans le métro, au travail (mais chut, il ne faut pas le dire !) ou dans une salle d’attente il est facile de jouer gratuitement au Solitaire pour faire passer le temps. Je ne sais pas ce qui se passe exactement au niveau mental lorsque j’y joue mais, une fois que je commence une partie j’ai du mal à m’arrêter et quand je la termine j’ai envie d’en enchaîner une autre. Le plus amusant c’est lorsque je me retrouve dans une impasse, à ce moment-là je ne peux m’empêcher de recommencer une nouvelle donne.

Un peu d’histoire

Le Solitaire existe depuis plus de 200 ans, c’est peut-être pour ça qu’il nous est si familier. À la base c’est un jeu anglais qui s’appelait « patience », mais certains disent que c’est plutôt français et que Napoléon y jouait lors de son exile à Sainte-Hélène.

À la fin des années 60, Paul Alfille, âgé de 10 ans, a inventé une nouvelle version du jeu, appelée FreeCell. Alfille adorait son nouveau jeu mais il détestait battre les cartes. En 1979 il a codé une version pour le réseau d’ordinateurs de l’Universite d’Illinois, Plato, qui pouvait supporter jusqu’à 1000 utilisateurs simultanés. Très vite c’est devenu viral et l’un des premiers programmes communautaire en ligne. En plus de mélanger les cartes automatiquement le programme gardait les statistiques des joueurs.

Depuis de nombreuses versions et des changements graphiques ont été apportés afin de rendre le jeu encore plus ludique. Bien que les règles restent plus ou moins les mêmes on peut changer le fond d’écran, l’apparence des cartes, rajouter des effets 3D et aussi lancer des défis.

Thèmes et apparence jeu de cartes Solitaire

Le futur du Solitaire

Bien que très simple, je ne pense pas que l’engouement pour le Solitaire diminuera dans un futur proche. Tout d’abord parce que c’est un jeu flexible et adaptable. Ensuite parce qu’on peut y jouer à des variantes faciles à faire ou impossibles à gagner. Enfin parce qu’on peut fixer son écran pendant cinq minutes ou cinq heures et jouer en ayant un point de vue stratégique ou simplement en mode automatique, cerveau éteint !

Pourquoi jouer au Solitaire est toujours d’actualité ?
4.3 (86.67%) 3 votes
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Notifications  
Me notifier des