Darknet, le côté sombre et anonyme d’Internet

par JustGeek 0

Bon et bien je ne sais pas pour vous, mais moi, ma plus grande passion du week-end c’est de fouiner sur Internet pour y dénicher des choses qu’il m’était totalement inconnues. D’ailleurs, pas plus tard qu’hier, j’ai fait une petite découverte plutôt intéressante que je voulais partager avec vous : le Darknet.

Bien évidemment, si comme moi, vous aimez fouiner le web, le nom de “Darknet” vous est peut-être familier. Mais peu importe, car le but étant de le faire découvrir à un plus grand nombre d’internaute. Allez, suivez le guide !

dossier-darknet-le-face-cachee-du-web

Qu’est ce que le Darknet ?

Le Darknet aussi parfois appelé réseau friend-to-friend (F2F) : ami à ami est un réseau virtuel privé dans lequel se trouvent des sites web cryptés qui ne sont pas indexés par les moteurs de recherche classique comme Google ou encore Yahoo. D’ailleurs, vous ne pouvez accéder à ces pages que par un logiciel et non avec un navigateur web classique comme Chrome étant donné que l’extension des pages du Darknet se termine en .onion et non en .fr, .com, .net etc… Pour conclure, il s’agit de la face cachée d’Internet. Grâce au Darknet, vous pourrez surfer de façon anonyme, sans aucune limite, ni protection ou encadrement.

Comment accéder au Darknet ?

Pour accéder au Darknet, il existe plusieurs logiciels. Les logiciels darknet les plus répandus sont FreenetGNUnet ou encore TOR. Dans cet article, je vais prendre l’exemple de TOR, acronyme de The Onion Router, littéralement  : « le routeur oignon ». Ce petit logiciel est disponible gratuitement à cette adresse. Avant de lancer le logiciel, je tiens tout de même à vous préciser que le darknet est très vite devenu le terrain de dealers, trafiquants d’armes ou encore de hackers en tous genres alors faites attention à ce que vous regardez parce que même si le logiciel TOR vous permet de surfer de façon anonyme, sachez que le FBI n’est pas très loin ^^

Bon maintenant que vous êtes avertis, ouvrez le logiciel TOR et lancez une connexion. Vous verrez alors s’afficher une page modzilla comme ci-dessous :

tor-image-2

 

Une fois sur cette page, cliquez sur “TorLinks” dans la barre d’adresse du navigateur pour accéder aux différentes adresses que propose le logiciel TOR (voir ci-dessous).

tor-image-3

Une fois sur celle-ci, plusieurs sites classés par catégories s’afficheront. Ensuite, libre à vous de choisir quel genre de contenu vous voulez regarder. Cela ne me regarde pas comme dirait l’autre.

torlinks

Bon et maintenant, si vous voulez un moteur de recherche similaire à Google mais qui n’indexe que les sites en .onion, vous avez TorSearch. Pour l’heure, seules 310 000 pages sont indexées, ce qui n’est pas franchement énorme mais bon c’est déjà pas mal 🙂

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu et si vous avez des informations complémentaires à apporter, n’hésitez pas, les commentaires sont là pour ça ! 😉

[alert alert_type=”error” ]Attention, ni moi , ni mon hébergeur ne pourront être tenus responsables de vos faits et actes sur le Darknet. Vous agissez en connaissance de cause ![/alert]

Darknet, le côté sombre et anonyme d’Internet
5 (100%) 2 votes
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Notifications  
Me notifier des