Comment utiliser une application de gestion de budget ?

Utiliser une application de gestion de budget

Sur mobile comme sur PC ou tablette, il existe une multitude d’applications dédiées à la gestion du budget personnel. Elles incluent diverses options, du simple classement des recettes et dépenses, jusqu’à la simulation de prêt immobilier et la gestion de portefeuille d’actions. Il faut donc en choisir une qui correspond à votre usage et à vos besoins. Pour vous aider dans votre recherche, découvrez d’abord comment utiliser une application de gestion de budget.

Appli de gestion de budget : pour qui et pour quoi ?

Dans l’absolu, que vous soyez étudiant, employé, indépendant ou retraité, une bonne gestion budgétaire est indispensable. Etablir un budget mensuel et le respecter sont en effet essentiels pour garder des finances personnelles saines. En particulier lorsque vous débutez, savoir combien d’argent entre et sort de votre foyer est une bonne habitude à adopter.

Cette comparaison peut vous aider à réajuster vos finances si besoin. Elle vous sera aussi utile si vous prévoyez de souscrire un prêt pour financer une grosse dépense. Vous pourrez alors étudier plusieurs offres de crédit sans justificatif pour déterminer celle qui vous avantagera le mieux.

Comme pour toute nouvelle habitude, un soutien peut s’avérer utile. Ici, il prendra la forme d’un outil qui facilitera votre gestion budgétaire : l’application. En version mobile ou logiciel de bureau, peu importe le support choisi. Le plus important est que vous l’utilisiez réellement et sérieusement. Inutile d’installer une application ultra complexe si vous n’avez besoin que de quelques fonctions de base.

Voyons maintenant comment utiliser les fonctions centrales d’une application de gestion de budget personnel :

Entrez vos recettes

Tout commence par la saisie de vos entrées d’argent. Dans l’application, notez toutes vos recettes mensuelles : salaire, bourses, pensions, rentes, commissions, etc. Puis entrez vos revenus plus ponctuels, mais assurés : subvention annuelle, intérêts d’épargne, prime de fin d’année, etc.

Enfin, si l’appli vous le permet, classez ces entrées d’argent dans différentes catégories. Cela vous offrira une meilleure visibilité, surtout si vos recettes sont variées. De nombreux logiciels proposent des catégories prédéfinies, mais il est possible que vous puissiez aussi créer les vôtres.

Saisissez vos dépenses

Comme pour les entrées, il faut également lister vos sorties d’argent. Ainsi, vous pourrez facilement analyser vos flux et comparer recettes et dépenses pour voir si votre situation est viable.

Dans une application de gestion budgétaire, la bonne pratique consiste à différencier les dépenses fixes des dépenses variables :

  1. Les premières correspondent aux factures que vous devez nécessairement payer, elles sont incontournables. Il s’agit par exemple du loyer, de l’électricité, du chauffage, de l’abonnement à internet, des courses (alimentation, hygiène…), des transports, des mensualités de crédit ou encore des assurances. En général, ces dépenses fixes incluent aussi des factures ponctuelles mais inévitables, comme la taxe d’habitation et les impôts. Les inclure dans votre budget vous évitera de mauvaises surprises au moment de les payer.
  2. Par opposition, les dépenses variables sont plus flexibles, et surtout facultatives. En cas de difficultés, vous pourriez les réduire voire les supprimer. On pense notamment au shopping, aux sorties (restaurant, bar, cinéma…), aux voyages et à l’abonnement à la salle de gym.

Enfin, au sein de ces 2 types de dépenses, veillez aussi à les classer pour plus de visibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent
Infrastructure hyperconvergée

Pourquoi le futur de l’IT passe-t-il par l’infrastructure hyperconvergée ?

Article suivant

Twinkle Tray : régler la luminosité de plusieurs écrans sous Windows

À découvrir également