Palixi ferme définitivement ses portes : quelles sont les alternatives ?

C’est désormais officiel, le 4 juillet 2022 à 21h15, le site Palixi (ex PapaFlix/Tirexo) a annoncé sa fermeture définitive par le biais de son canal Telegram. Le célèbre site francophone de téléchargement/streaming illégal qui comptait des dizaines de milliers d’utilisateurs chaque jour ferme officiellement ses portes et ne reviendra jamais… Mais alors, quelles sont les raisons de cette fermeture soudaine ? Quelles sont les alternatives à Palixi ? C’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article.

Clap de fin pour Palixi…

Cela fait des jours que les internautes se posent des questions sur ce qui se passe avec Palixi. Depuis, le 1er juillet 2022, le site redirigeait en effet vers PalixiTools, une plateforme qui n’avait absolument rien à voir avec le site de téléchargement et de streaming illégal. Le site ne proposait en effet que des outils en ligne (convertisseur de fichiers, téléchargeur de vignettes YouTube, outils d’édition d’images et autres) au grand étonnement des utilisateurs.

Eh bien en réalité, la sentence est tombée : l’un des modérateurs a annoncé sur Telegram que Palixi fermait ses portes, et pour de bon cette fois-ci. Dans son message, le modérateur sous le pseudo « Saul Goodman» a en effet indiqué que les autorités dans la lutte contre le piratage en ligne ont vraiment fait pression pour les obliger à fermer le site. Le modérateur a même affirmé que les autorités ont menacé la famille de l’administrateur du site Palixi pour l’obliger à obtempérer. Des informations impossibles à vérifier certes, mais qui ont quand même choqué les internautes.

Le modérateur du site Palixi a déclaré je cite :

« Bon ben voila l’info est tombée. Le site ne reviendra jamais. La culture a pris une énorme claque ce 1er juillet. ».

Puis il a ajouté, je cite, « Ils ne pouvaient rien prouver, on a été trop bons, ils ont fait quoi ? Ils ont menacé la vie de la famille de notre Admin (oui oui vous avez bien lu, Akebono disait vrai) ! PS : amis journalistes, copiez bien ce petit mot. Faites passer le mot qu’il y a eu menaces de mort pour nous faire plier les genoux. ».

Dans son message, le modérateur indique également que la base de données du site Palixi sera passé au compresseur. En d’autres termes, elle sera définitivement détruite, empêchant toute personne ne poursuivre l’aventure sous un nouveau nom.

Voici les 5 meilleures alternatives à Palixi en 2022

Malgré la fermeture du site Palixi, les alternatives ne manquent pas. Il y a encore quelques résistants qui poursuivent ce jeu du chat et de la souris avec les autorités. En voici quelques-uns :


Attention : tous les sites mentionnés ci-dessous sont illégaux, car ils partagent tous des liens vers des contenus protégés par le droit d’auteur.

Extreme-Download

Extreme-Download

Extreme Down ou (Extreme Download) est sans aucun doute l’un des meilleurs sites de téléchargement gratuit et sans compte. En effet, il permet de télécharger des films, séries, animés, documentaires, logiciels, musique et autres à partir de différents sites de partage de fichiers tels que 1Fichier, Uploaded, Uptobox ou encore Rapidgator. À noter que tous les contenus sont proposés en différentes qualités : SD, HD Light, HD et 4K.

Extreme-Down est facile à utiliser, même si vous n’êtes pas très calé en informatique ! Pour vous aider à télécharger des contenus sur le site, vous trouverez un tutoriel disponible à cette adresse.

En plus de proposer des liens de téléchargements, Extreme Down référence des liens streaming. Cela permet aux utilisateurs de regarder en streaming des films, séries et autres contenus multimédia depuis des plateformes d’hébergement de fichiers. En somme, Extreme Down est une excellente alternative à Palixi.

Wawacity

Wawacity

Wawacity est un site Web qui propose des téléchargements gratuits de films, de séries, d’émissions de télévision, de musique et d’autres contenus numériques. Le site existe depuis 2007 et est devenu l’une des sources les plus populaires de contenu gratuit en ligne.

Le site propose une grande variété de contenus. Vous y trouverez les derniers films et séries du moment (en VF ou VOSTFR), mais aussi des contenus classiques plus anciens. Vous pouvez filtrer les contenus par genre, par année ou par type de lien (téléchargement ou streaming). Une fois que vous avez trouvé ce que vous cherchez, vous pouvez le télécharger immédiatement ou le regarder en streaming directement dans votre navigateur Web.

Là encore, on peut dire que Wawacity est l’une des meilleures alternatives à Palixi.

Free-Telecharger

Free-Telecharger

Free Telecharger est beaucoup moins célèbre que ceux présentés ci-dessus cependant, il mérite aussi le détour. En effet, le site offre aux utilisateurs la possibilité de télécharger gratuitement de nombreux contenus : films, séries, animés, jeux-vidéo, ebooks, et bien d’autres.

Le site est facile à utiliser, avec des catégories claires et des outils de recherche qui permettent de trouver facilement ce que vous cherchez. De plus, le site est régulièrement mis à jour avec du nouveau contenu, de sorte qu’il y a toujours quelque chose de nouveau à explorer. Que vous soyez à la recherche du dernier blockbuster ou de votre film préféré, free-telecharger.xyz a tout ce qu’il vous faut !

Zone-Annuaire

Zone Annuaire

Zone Annuaire est un clone du site du même nom. Ce dernier offre à ses utilisateurs la possibilité de télécharger gratuitement des films, des séries (VO ou VOSTFR), des émissions de télévision, de la musique, des logiciels ou encore des ebooks. Qui plus est, il propose également des liens pour regarder des films ou séries en streaming. Pour chaque contenu, le site propose un lien de téléchargement Premium ainsi que des liens vers les plateformes d’hébergement de fichiers tels que 1Fichier, Rapidgator, Turbobit, Uptobox ou encore Nitroflare.

En ce qui concerne l’interface du site, eh bien vous ne serez pas dépaysé, car elle reprend les mêmes codes que celle du site d’origine. Il vous suffit de cliquer sur la catégorie de votre choix, puis de cliquer sur la jaquette du film ou de la série qui vous intéresse. Zone Annuaire vous proposera alors les différents liens de téléchargement et de streaming pour regarder le contenu.

eMule-Island

eMule-Island

eMule-Island est un site Web qui offre à ses utilisateurs une variété de fichiers à télécharger, notamment des films et séries. Le site est en activité depuis 2006 et affirme posséder l’une des plus grandes collections de fichiers disponibles sur le Web.

Le site possède une interface conviviale qui permet de trouver facilement les fichiers que vous recherchez. Vous pouvez effectuer une recherche par titre ou par mot clé, ou parcourir les catégories énumérées sur la page d’accueil.

Le site propose également un service de streaming en ligne pour les films et les séries. Cela vous permet de regarder vos séries et films préférés sans avoir à les télécharger au préalable. eMule-Island est gratuit et ne nécessite aucune inscription.

Si vous êtes à la recherche d’une source fiable de contenu de divertissement, eMule-Island vaut vraiment la peine d’être consulté !

20 commentaires
  1. un peintre, un architecte, un plombier, un macon, un fleuriste, un ebeniste, ect… touche-il des droit d’auteur pour leur creation ? bien evidement que non, alors pourquoi la creation cimatographique elle a des droit d’auteur.
    et je ne parle meme pas des salaires de certain producteur ou acteur qui depasse le million d’euro pour un film, ainsi que les subvention des gouvernement pour le financement de film (argent du contribuable).

  2. Zone-annuaire.tel et Tirexo.red sont des clones (synchronisation en temps réel) de Wawacity.red, sans pouvoir créer de compte utilisateur afin de dire merci aux uploaders

  3. Bonjour . Je suis entièrement d’accord avec les commentaires ci-dessus concernant le contenu de la plate-forme Palixi . Il n’y a pas photo , Les sites alternatifs sont , certes riches en propositions , mais ils sont très loin de ce que je pouvais trouver sur Palixi ( vieux films , parfois inconnus , séries des années 60 , et même les grands événements de catch en français ) , je suis vraiment triste que tout s’arrête ainsi , et je rends hommage aux administrateurs qui ont fait un excellent travail , par contre , la honte à ceux qui n’ont pas trouvés mieux que de faire des menaces pour parvenir à leurs fins . J’espère quand même ……….

  4. Bonjour,

    Les menaces de mort par sous-entendus ou la forme dite dubitative sont légion, que cela soit par des autorités dites pouvoirs publics, ou des intérêts privés ; par ma profession dans le judiciaire, j’en ai été témoin à maintes reprises.

    La forme dubitative est définie dans la loi de 1881 sur la liberté de la presse, tout ce qui est publié, rendu public est sous le coup de cette loi pour la France.

    Après reste à savoir sous quelle juridiction se trouve l’administrateur ou les modérateurs, France, Belgique, Luxemburg, Canada, Suisse, etc.

    Affirmer de manière péremptoire que les menaces n’ont jamais été portée est hasardeux ; quand on ne sait rien, il vaut mieux se taire afin d‘éviter de devenir un de ces nombreux tout-ologue ; un avis sur tout, tout le temps, sans jamais savoir de quoi l’on parle.

    Contrairement à ce qui est annoncé par certains, en matière de droit, c’est la juridiction qui compte, ainsi avec Internet, un administrateur peut être au Canada, mais les serveurs utilisés peuvent être en Inde ; c’est ce que font plusieurs groupuscules d’extrême droite, dans lesquels je classe aussi les racialistes en français, Woke en anglais, l’administrateur se trouve en Indonésie, l’adresse du site en Suisse, les serveurs en Nouvelle-zélande, le responsable éditorial sur Jersey ou Guernesey, les comptes bancaires au Luxembourg ou à Macao.

    Qui a autorité judiciaire, bien malin celles et ceux qui peuvent affirmer !

    Pour rappel, c’est ce que font les multinationales avec leurs holdings afin d’échapper à l’impôt !

    Les menaces sont bien plus efficaces que les procès ; ces menaces commencent par le harcèlement judiciaire, sans jamais aller au procès, l’on arrête la procédure 15 jours avant l’audience du procès, mais en ayant fait traîner la procédure sur 2 à 5 ans, forçant ainsi la partie adverse à payer des frais de justice colossaux.

    Pour la France Bolloré en est un spécialiste, au Canada Pierre-Karl Péladeau ; ou encore certains youtubeurs escrocs quand leurs magouilles ont été dénoncées par d’autres Internautes, ils les ont assignés et faits traîner la procédure des années, sans jamais aller au procès, puisque dans les pays occidentaux l’on peut retirer sa plainte.

    Le harcèlement judiciaire, les gouvernements, les Polices, les Justices et majors compagnies aiment cette technique, car ils sont riches, ils peuvent payer, tandis que celles et ceux d’en face épuisent assez vite leurs ressources financières.

    Cordialement.

  5. Faut arrêter de regarder des thrillers ! Menace de mort… mais bien sûr. Si “ils” connaissaient leurs identités ils seraient passés par la justice, car 1) c’est beaucoup plus efficace et 2) non seulement ça fait un exemple de plus mais aussi ça rapporte des sous. Le fait est que les sites de partages ne représentent pas plus un manque à gagner que de la publicité gratuite. Évidemment qu’une fraction d’utilisateurs ne payent jamais rien, mais la majorité si. Sans ces nouveaux canaux de diffusion une série comme GoT n’aurait pas connu le même succès. Et ça, les diffuseurs le savent très bien. Ça a même permis à des petits nouveaux comme Disney+ et autres de faire connaitre leurs produits et d’attirer plus de gens.
    Tout ça pour dire que toute cette histoire ressemble plus un “exit scam” de la part des admins de Tirexo qu’autre chose. Ils voulaient se gaver, ils l’ont probablement fait mais n’ont sûrement pas voulu tirer trop sur la corde pour éviter la case prison. Après on tisse une belle histoire avec une odeur conspi/complot et ça passe 😀

  6. Je n’arrive tout simplement pas à croire ce que j’ai lu! Bien sûr j’avais moi-même remarqué l’impossibilité d’accéder à Palixi la nuit du 1er au 2 juillet et j’ai tout de suite pensé que ce site avait connu exactement le même “débranchement” que Papaflix le 25 avril dernier…

    Je ne suis pas Français, mais le français est ma langue maternelle. Je l’aime cette belle et riche langue, j’en suis un des défenseurs! Sixième langue du monde, quand même!

    Ce qui est inadmissible ici, ce sont les moyens déployés pour forcer les Administrateurs à fermer! De quel droit? Ce n’est pas les petits internautes que nous sommes qui mettent à mal l’industrie cinématographique quand on consulte des sites comme Palixi, loin de là! Celui qui veut vous faire croire ça, c’est juste du bullshit! Des hommes de main pour effectuer d’obscures besognes… dans quel monde vit-on? Toute personne ici bas a droit à un accès à la culture, en effet! Et pourtant ce 1er juillet on vient de nous interdire ce droit le plus élémentaire. Au nom de quoi, exactement???

    Je me demande simplement si tout cela n’aurait pas pu être évité. En effet, il existe dans ce monde certains territoires ayant administrativement un caractère “international”, comme les Îles Vierges par exemple. Il y en a d’autres, mais c’est le premier qui m’est venu à l’esprit… En domiciliant le siège social de Palixi dans un de ces territoires à caractère international, la France, Hadopi, les majors, sbires et autres hommes de main auraient été impuissants pour obtenir la fermeture de ce site. J’en suis convaincu! Il est juste dommage de ne pas y avoir pensé quand le successeur de Tirexo et Papaflix a vu le jour fin mai dernier.

    Pensez-vous qu’il y a toujours un administrateur à contacter pour évoquer cette chose? De nombreux juristes sont tout à fait capables de renseigner les postulants face à cette possibilité de mutation du siège social d’un site… Et peut-être alors que Palixi revivra sous un autre nom et que cette fois il sera intouchable! C’est mon seul souhait, l’accès à la culture est un droit inaliénable, qu’on se le dise une fois pour toutes!

  7. Palixi était un million de fois supérieur aux alternatives proposées ici. J’y trouvais plein de “vieux” films en super qualité et en VOST ! Les sites dont on parle dans l’article c’est sympa pour le dernier blockbuster us mais pour le cinéphile, le vrai, c’est nul.

  8. les 5 autres sites alternatifs bien connus n’offrent pas le même contenu étendu que feu tirexo/palixi/papaflix … ils étaient les seuls à proposer certaines séries introuvables sur les 5 ! j’ai testé déjà 🙁
    tous ça me laisse perplexe et la façon de procéder discutable, si toutefois c’est vrai de la part des “nayants-droits” et consorts et d’un autre côté c’est vrai que de l’argent a pu être amassé, on ne saura jamais si palixi n’était pas un écran de fumée… menfin … peut-être histoire de noyer le poisson et que bientôt il revivra ! we’ll see !

  9. Cet article pose effectivement de nombreuses questions. L’obligation de fermeture du site est beaucoup moins condamnable que les “méthodes staliniennes” employées par les pouvoirs publics pour faire plier les administrateurs (si les faits rapportés par ces derniers sont avérés) et je trouverai tout à fait légitime que la presse s’empare au plus vite de cette affaire pour ne pas laisser sans suite ces pratiques indignes d’une démocratie.

    1. Absolument !

      Voici ce que j’avais publié sur la tribune de mon quotidien local, en 2016 après la fermeture de ZT.

      “Encore une fois, après cette nouvelle effervescence sur l’affaire Zone Téléchargement, voici montrés comme grands délinquants de la toile ces sites qui proposent un accès au multimédia que certains ne peuvent s’offrir autrement et surtout une variété qui ne se trouve pas sur de prétendus autres sites dits légaux.

      Je n’ai aucunement l’impression de mettre l’industrie du cinéma, du multimédia plus généralement, en péril lorsque je me rends sur ces plates-formes.
      Mon abonnement internet a pris 8 € en 2 ans avec un service en baisse et la prétendue perte sur les droits, imputable à ce téléchargement proclamé illégal avec force diatribes, se paie sur les supports de stockage externes; arrêtez donc de stigmatiser et de vouer aux gémonies ceux que vous voulez désigner comme criminels.

      Il serait souhaitable de prioriser certaines choses et de réinterpréter l’illégalité, le crime et le droit dont les notions sont à géométrie fort variable selon ceux à qui elles s’appliquent et ceux qui les appliquent.
      Il est aisé de taper encore sur les mêmes : ceux qui ne peuvent se défendre, ceux qui ne peuvent acheter la complaisance de ceux qui dénigrent et condamnent par principe autoritaire et se font complices d’un système gangrené par l’argent et les prébendes.

      La gendarmerie peut s’enorgueillir d’un fameux coup de filet fort glorieux. Ça, c’est de la lutte contre le crime organisé !!

      J’ai téléchargé et continuerai à télécharger avec la conscience tranquille et l’âme en paix. La SACEM et autres sociétés de défense des droits d’auteur et à l’accès au multimédia et l’État continueront à se gaver malgré tout.
      Ça ne m’empêche en rien d’aller toujours au cinéma malgré des tarifs prohibitifs. Qu’on ne vienne pas m’affirmer que ses prix d’entrée augmentent à cause de cet accès libre érigé en bouc émissaire.

      Il fut de ces temps que j’ai connus où enregistrer en VHS sur son magnétoscope des films diffusés ne relevait pas de l’infraction bien que certains eussent proposé, à l’époque, une redevance sur ces appareils (cela fit chou blanc).
      Maintenant que notre IP peut nous trahir et nous désigner, c’est du pain bénit.

      Vous n’arrêterez ni la progression ni la diffusion de ces sites que vous ne parviendrez à jeter à l’opprobre et à la vindicte populaire. Les moyens de contourner et contrer vos mesures coercitives s’adapteront. Il y aura toujours une parade.

      Soyez convaincus de cela.

      Messieurs les censeurs, je ne vous salue pas”

      Bien évidemment je suis pour une juste rémunération des ayants droits.

      C’est le pouvoir décisionnaire qui devient discrétionnaire, lorsque c’est opportun ou non, que je conteste par moments. C’est l’amplification de ce phénomène de vindicte et d’aspect criminel qui me dérange.

      Je conviens que les administrateurs de ces plate-formes tirent bénéfice au passage mais, curieusement, lorsque l’extorsion, puisque c’est le cas, est légale et réglementaire celle-ci devient moralement et éthiquement conforme.

      Dès que ceux qui se gavent se sentent floués (dont l’État, fort naturellement), on parle spoliation. Lorsque on voit le pitoyable pourcentage sur rémunération accordé à l’artiste sur la totalité, on est en droit de se demander qui spolie qui.

      D’aucuns se sont essayé à des études qui affirment que cette nouvelle forme d’accès favorise paradoxalement l’industrie cinématographique par effet de rumeur. Je ne me hasarderai pas à cautionner.
      Je ne tiens pas non plus à alimenter une polémique, d’autant que je me range parmi les stricts observants de la loi.

      Disons que je suis rigide envers ce que je considère comme injuste ou inique.

      Voilà.

  10. Cette information ne m’étonne pas. Tout propre sur eux, les majors sont capables du pire en passant par des hommes de main. Et ne croyez pas que c’est nouveau et inconnu : à l’époque où les industries faisaient plan social sur plan social, les délégués syndicaux trop virulents étaient souvent passés à tabac par les hommes de main de la compagnie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent
Mettre un fond d'écran animé sur Windows 11

Comment mettre un fond d’écran animé sur Windows 11 ?

Article suivant

Everyone Draw : dessinez en pixel art avec les gens du monde entier

À découvrir également