C’est une innovation surprenante, mais qui pourrait bien venir révolutionner le monde de la restauration rapide. Un robot pizzaiolo a été développé en France et il ouvrira son premier restaurant dans un centre commercial de la Seine-et-Marne en septembre 2019. Avec un rythme de 100 pizzas à l’heure, il deviendra rapidement le chef le plus efficace de la restauration rapide.

Des bras robotiques modulables

Pour développer un tel robot, l’entreprise à l’origine du premier pizzaiolo robotique n’a pas eu besoin de développer des innovations hors du commun. Effectivement, le robot qui fait cent pizzas à l’heure est simplement muni de plusieurs bras robotiques. Chaque bras est programmé pour réaliser une action spécifique dans le cadre de la préparation d’une pizza.

Ce genre de robot a pu être facilement développé en France grâce à un savoir-faire important dans la fabrication de robot modulaire. Un robot français fait figure d’exemple en la matière grâce à son extraordinaire capacité d’adaptation. Il est déjà très souvent utilisé dans le secteur industriel pour mettre sur pied des chaînes de production complexes, ce n’était qu’une question de temps avant que la restauration ne s’en empare.

Une solution contre la malbouffe

Ce robot pizzaiolo est déjà présenté comme l’un des meilleurs remèdes à la malbouffe. Effectivement, ses performances extraordinaires (cent pizzas par heure, rappelons-le tout de même), lui permettent de produire et de servir une pizza en moins d’une minute pour un prix compris entre 8 et 14 € selon les ingrédients sélectionnés.

Or, les ingrédients en question sont frais et bio. Ce robot permet donc de produire des pizzas de qualité sans trop augmenter les prix grâce à sa rapidité d’exécution. Il se pose donc comme la solution idéale pour une restauration rapide de qualité qui offre à tous des plats goûteux et bons pour la santé.

D’autres projets de restaurants ?

La pizza est sans doute le plat qui s’adapte le mieux aux exigences d’un bras robotique modulable. Effectivement, les modules à intégrer aux bras sont faciles dans le cadre d’une pizza. Le plat est facile à préparer, à manier, à cuire et à servir. Alors, un tel robot pourrait-il s’adapter à d’autres genres de restauration rapide ?

Il est encore trop tôt pour le dire, mais il semblerait bien que des projets de robots cuisiniers voient le jour un peu partout dans le monde. Certains plats comme les hamburgers s’y prêtent particulièrement bien. En attendant, beaucoup d’amateurs de cuisine déplorent l’automatisation des restaurants qui, selon eux, restaient l’un des rares endroits où trouver des aliments travaillés. Néanmoins, les robots ne s’attaquent pour le moment qu’à la restauration rapide.



Partager cet article



Facebook Twitter Linkedin email