L´évolution du m-commerce (mobile commerce)

par JustGeek 0

Le mobile-commerce est en phase de devenir la prochaine révolution numérique, comme l’a été celle de l’e-commerce avec les premiers sites marchands sur Internet dans les années 1990.

Avec les millions de sites que l’on trouve sur le Web, plus la démocratisation et multiplication de l’usage des smartphones à travers le monde, il n’est pas étonnant que la combinaison des deux soit un succès planétaire.

m-commerce

Le m-commerce – comment ça marche ?

Le m-commerce, aussi appelé commerce mobile en français, permet d’effectuer des achats en ligne partout, facilement et rapidement depuis son téléphone portable. Il concerne principalement les achats de billets de train ou d’événements culturels et les vêtements. Les consommateurs de ce type d’achats sont appelés les mobinautes.

Le m-commerce est entré dans les mœurs en 2012 avec l’essor des smartphones et s’est développé avec différents moyens de paiements sécurisés et adaptés, propres à ce canal. Parmi ceux-là, on trouve des moyens de paiement comme les SMS ou le scan mais aussi des applications transactionnelles. Pour y voir plus clair, 1and1 a décrypté pour vous les différentes options de paiement dans son guide digital.

Paylib, créée par la BNP, la Poste et la Société Générale, est la version française de Paypal. Elle offre une très grande sécurité grâce à un code de validation unique à chaque achat, la protection des données et des envois d’alertes en cas de comportement douteux. Son concurrent Skrill se différencie avec une carte prépayée qui propose au consommateur une réserve d’argent. Cette carte est acceptée sur tous les sites contrairement à Paypal.

Pourquoi se lancer dans le m-commerce ?

Selon une récente étude, les ventes en ligne auraient augmenté de 15 % ce deuxième trimestre 2016 en France. Mais plus fort encore, ce serait le commerce mobile qui dépasserait bientôt le commerce en ligne et deviendrait alors le premier canal d’achat !

C’est déjà le cas au Japon par exemple où la culture numérique est beaucoup plus ancrée que chez nous. Cependant, la France n’est pas en reste avec désormais plus de 35 % des transactions effectuées via un appareil mobile.

Ce phénomène s’explique notamment par l’abandon des tablettes tactiles au profit des smartphones chez une grande partie de la population (-15 % en 2016).

Le commerce mobile est aussi un excellent moyen de fidélisation car avec 54 % des transactions effectuées via une application, vous avez plus de chance de voir revenir un client une fois qu’il a téléchargé cette application sur son téléphone.

m-commerce_stats

Les tendances de cette rentrée 2016

Le plus important chez l’utilisateur est la rapidité de l’affichage des pages sur mobile : il n’attendra pas plus de quelques secondes avant de changer de site.

Le design doit être épuré et léger avec un logo minimaliste pour que les informations principales ressortent. La tendance est aussi au flat design caractérisé par des formes simples (comme le triangle très en vogue cette année), des couleurs saturées et de grandes lettres.

Préférez aussi des interfaces pratiques et ludiques pour une meilleure expérience de navigation chez le mobinaute. Si vous avez un magasin, proposez la navigation « in-store » avec l’accès au wi-fi afin que les consommateurs puissent consulter les articles et les comparer sur place depuis l’application avant de les acheter grâce au GPS qui les guidera vers le produit qu’ils désirent.

Pour trouver d’autres articles sur cette thématique, rendez-vous sur cette page !

application_amazon

L´évolution du m-commerce (mobile commerce)
Notez cet article !
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Notifications  
Me notifier des