TECH

Confort au bureau : Pensez au repose-pieds

Pinterest LinkedIn Tumblr

Aujourd’hui, nombre de travailleurs passent leurs journées de travail en position assise. Et ce n’est un secret pour personne, conserver la position assise pendant une longue durée peut causer des engourdissements, des sensations de gênes, et des douleurs partout dans le corps. Si beaucoup utilisent des matériels et accessoires ergonomiques (fauteuils, souris, bureau…) pour prévenir ces désagréments, peu songent à l’utilisation d’un repose-pieds. Il s’agit pourtant d’un élément de bien-être indispensable pour une posture saine et équilibrée sur le poste de travail.

Repose-pied bureau

Le repose-pieds : un indispensable du poste de travail

Bien qu’il puisse sembler facultatif pour nombre de personnes, l’utilisation d’un repose-pieds est recommandée pour toutes les personnes passant beaucoup de temps sur un poste de bureau.

Même avec le meilleur matériel et les meilleurs accessoires ergonomiques qui soient, un repose pied bureau demeure indispensable. En effet, la plupart des bureaux ne pouvant être réglés en hauteur, les utilisateurs se retrouvent obligés d’effectuer des réglages visant à rehausser leurs sièges afin que leurs bras atteignent le bureau sans difficulté. Conséquences, ils adoptent une posture nuisible à leur santé : pieds décollés du sol, points de compressions sous les cuisses, dos décollé du dossier, posture déséquilibrée, etc.

L’utilisation d’un repose-pieds vise en ce sens à compenser le décalage existant entre la hauteur réelle du plan de travail et la hauteur idéale de l’utilisateur. Il en résulte une meilleure qualité de travail pour l’utilisateur.

Un accessoire aux multiples bienfaits

Les bienfaits résultants de l’utilisation d’un repose-pieds au bureau sont nombreux et incommensurables. Ces bienfaits se répercutent aussi bien sur le plan du bien-être physique et sanitaire, que sur le plan du confort de travail et de l’ergonomie.

Le bénéfice majeur qu’on peut tirer de l’utilisation d’un repose-pieds est sans aucun doute l’adoption et la conservation d’une posture saine pour l’organisme (dos collé au fond du siège, et touchant le dossier, épaules redressées, pieds à plat sur le sol). Il en résulte une meilleure irrigation des membres inférieurs et dans les cas où le siège bénéficie d’un mécanisme de bascule, une amélioration de la circulation sanguine. Les compressions sous les cuisses s’en retrouvent limitées, ce qui permet de réduire fortement les sensations de gêne et de fatigue. La qualité de travail ne s’en retrouve que bien meilleure qu’en l’absence d’un repose-pieds.

Pour les adeptes de jeux vidéo, un repose-pieds spécial gamer permettra l’adoption d’une position optimum durant les longues séances de jeux. L’adoption d’une meilleure posture permet de réduire la pression exercée sur la colonne vertébrale qui peut conduire si l’on n’y prend garde à des douleurs lombaires ou à des douleurs chroniques dans le dos. À long terme, l’utilisation d’un repose-pieds permet de réduire les risques, voire d’éviter les troubles musculo-squelettiques.

Conclusion

Accessoire souvent négligé et jugé facultatif la plupart du temps, le repose-pieds se révèle pourtant être un élément très important et indispensable du poste de travail. En plus de favoriser l’adoption d’une posture plus ergonomique et optimale pour le travail, il préserve au mieux votre santé et améliore votre confort au cours des séances de travail sur votre bureau.



Articles à découvrir



Participer à la discussion